EtrangerToute l'actu

44 combattants de Boko Haram retrouvés morts dans leurs cellules à N’Djaména

Il s’agit des éléments de la nébuleuse secte islamiste arrêtés durant la rispote de l’armée nationale dénommée « Colère de Bohoma ». Selon le procureur près le tribunal de grande instance de N’Djaména, Youssouf Tom, qui l’a déclaré aujourd’hui, 58 hommes faits prisonniers lors des combats ont été déférés à N’Djaména en date du 14 avril pour des enquêtes judiciaires.

« Jeudi matin, une nouvelle dramatique nous a été annoncée par les geôliers comme quoi 44 des prisonniers ont trouvé la mort dans leurs cellules”, a annoncé le procureur, qui précise que 40 corps ont été enterrés et quatre autres ont été confiés à un médecin légiste pour autopsie. « Le rapport fait ressortir qu’il y a une consommation d’une substance létale ayant produit un trouble du rythme cardiaque chez les uns, une asphyxie sévère chez les autres. ». L’enquête judiciaire suit son cours pour déterminer les circonstances du drame.

LIRE :  Scandale: une société américaine traîne le Cameroun en justice pour 1 milliard

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info Tel : +1(415) 800-3517

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks