PolitiqueToute l'actu

Alassane Ouattara tance Paul Biya et l’invite à quitter le pouvoir

Hier, le président Allassane Dramane Ouattara réunissait le Conseil Politique du RHDP qui a désigné pour candidat à la prochaine élection présidentielle d’octobre 2020, Ahmadou Gon Coulibaly.

Au cours de cette rencontre, le président ivoirien a implicitement lancer une pique aux autres vieux chefs d’état en Afrique qui veulent mourir au pouvoir. Il affirme: “ «À plus de 80 ans, on n’a plus d’énergie pour la fonction présidentielle. Moi j’ai déjà 79, j’aurais 80ans l’année prochaine».

Un message clair qui semble trouver son adresse auprès du Président Camerounais, Paul Biya âgé de 87 ans. Toutefois , selon nos confrères de BBC , plusieurs raisons poussent souvent les Présidents à s’accrocher au pouvoir ; notamment l’entourage.

L’entourage … un facteur oppressant

Les dirigeants ressentent une pression de la part de leurs proches, de leurs alliés politiques ou même de la police et de l’armée qui les ont peut-être aidés à accéder au pouvoir.

Même lorsque vous pensez que votre heure est venue, un groupe de personnes va frapper à votre porte et vous dire “ce n’est pas à propos de vous”, dit-il.

LIRE :  Lille : Pour le président du club, Osimhen sera la superstar de Naples

“Il s’agit de milliers de personnes qui ont fait des choses pour vous et se sont sacrifiées pour vous”.

Entre stupeur et admiration

Au-delà de la flopée de remerciements l’acte Ouattara a permis aux Camerounais de rappeler Paul Biya et tous autres présidents Africains qui veulent s’éterniser au pouvoir à une prise de conscience.

Paul Biya et Alassane Ouattara

« S’il y a quelqu’un dont le bilan économique pouvait pousser à solliciter un troisième mandat, c’est bien Ouattara ! Contrairement à ces dirigeants dont les bilans sont catastrophiques mais continuent à chanter que : ne dure pas au pouvoir qui veux mais qui peut. Ouattara a pris un pays en guerre mais le laisse en paix malgré quelques couacs si et la…Certains ont pris leur pays en paix les ont mis en guerre, veulent les laisser en guerre pendant leur mort au pouvoir. Ouattara aurait pu décider de rester, quitte à ce que ces compatriotes périssent dans les affrontements entre manifestants et forces de l’ordre mais il a choisi de sauver son peuple ! » Démontre Parfait Mbvoum. Et de poursuivre « Frères du RDPC, j’apprécie et adore votre cohérence. Aucun de vous n’a Salué l’acte du Président Alassane Ouattara… …Au contraire, Vous êtes presque tous portés disparus! ».

À un internaute (Patrice Romain) de lui répondre « Ils n’aiment pas ça ils veulent les gens qui meurent au pouvoir » .

LIRE :  CNI au Cameroun : un vrai parcours de combattant

Dans le même sillage, l’activiste Dit Farabor interpelle directement le régime Biya. « Voilà ce qu’on appelle aimer son pays ! Après deux mandats il s’en va ! Bravo Alassane Ouattara ! Les sardinards svp copiez ce bel exemple, copiez aussi ce qui est bien pour une fois en 38 ans. » Écrit-t-il. « Pendant ce temps Paul Biya qui a déjà fait 40ans s’accroche au pouvoir quelle honte ! » publie brièvement Michel Amang. Démonstratif l’homme politique Armand Noutack ancien allié de Cabral Libii écrit « En deux mandats il a travaillé on a vu,certains en 8 mandats font encore des ambitions, ils avaient dit pion de la France, et puis quoi encore … ? On a vu les bâtiments, les autoroutes, les ponts, les routes, les aéroports, les industries … Les emplois …En 40 ailleurs on a vu quoi ? Le chaos, ils s’apprêtent à nous léguer une guerre civile …» lit-on sur son compte officiel.

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info Tel : +1(415) 800-3517

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks