Toute l'actu

Bafia : une tentative de vol de bébé manquée

Le phénomène de vol de bébé dans nos hôpitaux connaît une forte croissance. Une tentative manquée à Bafia en ce jour en dit long.

Awa Meriga car il s’agit d’elle, a été interpellée par les forces de sécurité de Bafia.
Âgée d’une trentaine d’années, cette jeune femme a tenté de voler un nouveau-né afin de le présenter à la famille de son défunt petit ami à laquelle elle a déclaré être enceinte de leur fils. Elle a été interpellée à Bafia dans la région du Centre département du Mbam-et-Inouboi où elle réside et travaille comme infirmière.

Cette histoire étonnante fait grand bruit dans la ville de Bafia Awa Meriga avait déclaré à la famille de son défunt petit ami être enceinte quelques jours après son enterrement; étant du corps médical, elle fournissait de faux carnets de visites prénatales et faux rapports d’échographie qui confirmaient ses déclarations. La famille n’a pas hésité à mettre tous les moyens en jeu pour attendre l’arrivée de cet enfant qui serait un souvenir de leur fils. Selon la sœur aînée et l’ami du défunt, elle ne manquait de rien et a toujours refusé d’honorer de sa présence les rendez-vous qui lui étaient donnés dans des hôpitaux de la capitale politique et même dans sa ville de résidence.
Par ailleurs la famille affirme que leur fils leur a présenté Awa comme petite amie mais, n’a jamais mentionné une éventuelle grossesse ; étant de forte corpulence son mensonge passait comme une lettre à la personne poste.

LIRE :  L’origine du nom Douala — Le saviez-vous ?

Awa Meriga avait bien préparé son coup avec l’intention de voler un bébé. Dans ses plans elle avait informé la famille qu’elle attendait le bébé le 21 novembre et dimanche elle a envoyé les photos et la famille toute heureuse s’apprêtait à aller voir l’enfant sans savoir qu’il s’agissait d’un enfant volé.

Afin de mettre à exécution son plan, cette infirmière d’origine nigériane a fait la connaissance d’une jeune fille de 17 ans, enceinte et abandonnée dans le centre hospitalier où elle exerçait; elle aurait séquestré cette jeune femme jusqu’à l’accouchement mais au moment de lui voler son enfant, la jeune victime informera le corps médical des intentions de Awa. C’est ainsi qu’elle est arrêtée avec ses complices et mis aux arrêts par les éléments du commissariat de Bafia.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks