SociétéTendancesToute l'actu

Cameroun/CRTV : Nya , Coco et Letis quand le tribalisme déshabille le talent !

Il y a quelques jours , une affaire mettait en scène l,artiste musicienne Coco Argentée au présentateur de l’Émission “Cameroon Feeling”. La vedette du Bikusti a décommandé son passage à l,émission alors que tout était calé pour y être pour des raisons qu,elle seule maîtrise. En guise de réciprocité, la Chaine de télévision à capitaux publics a décidé de le lui faire payer en annulant son passage à Tam Tam week-end alors que celle-ci avait déjà été programmée et en avait déjà fait le déplacement pour la tour de Mballa 2. Que vient chercher “Bamileke ” dans une mésentente entre artiste et un promoteur National ?

La Crtv a toujours su tenir son rôle de promoteur national de la culture camerounaise. À travers plusieurs de ses programmes: Cameroon Feeling, Cameroon daylight , Tam-tam week-end et autres Delire , le groupe de médias audio visuel à capitaux publics participe à donner plus de visibilité à la culture camerounaise dans sa diversité. Ce malheureux événement qui met en conflit l’artiste musicienne Coco Argentée et Eric Nya est la résultante de l’orgueil et du manque de tact et d’humilité. Coco Argentée aurait dû s,excuser au lieu de cela elle a pris ses airs de super stars planétaire pour après penser que la CRTV va par la suite laisser passer cette situation sans toutefois tenir à lui rappeler les règles de bienséance. Mais était ce la bonne manière ?

LIRE :  Quand Samuel Inkoom parle de la légende Samuel Eto'o...

La CRTV au cœur de la Nation !

Certains ne peuvent se donner du zèle parce qu,ils ont la chance d,y travailler. Si une artiste a posé un lapin à un service public, celui-ci a devoir de le lui signifier par lettre recommandée et même rendue publique visant à dénoncer l’acte regrettable. Au lieu de ce cela , des personnes censées prêcher par l’exemple se livrent à des procédés amateurs visant à ternir l’image de la Crtv . L’on ne peut annoncer à une artiste , l’annulation de sa prestation scénique quelques minutes seulement avant son passage. De plus , le Directeur Général de la CRTV bien que regrettant le propos de coco Argentée a voulu les évacuer en demandant au Directeur des programmes Tv de faire le point sur les passages des artistes dans l’émission à la base du problème. Cela devrait il susciter un problème ?

LIRE :  Le Professeur KAMTO Se Désolidarise Et Condamne Les Propos Injurieux Et Tribalistes De Certains Camerounais

Letis Diva et Calibri Soutiens nocifs de NYA !

C,est tout de même, regrettable ce que Letis Diva a eu à dire pour une artiste musicienne qui jusqu,ici s’était toujours distinguée comme une icône du multiculturalisme. Elle, originaire de l’Ouest mais qui a toujours fait de très belles mélodies en beti, langue parlée chez les peuples de la forêt au Cameroun, jusqu’au Gabon et en Guinée Équatoriale. Dire soutenir Eric Nya parce qu’il est Bamileke et de se fait de la même tribub qu’elle , est vraiment regrettable et à condamner sans réserve. Sa position est confortée par le vulgaire vandal casseur des ambassades Calibri qui menace Coco Argentée de lui interdire des prestations en Europe. Eric Nya devrait se désolidariser de ce type de soutien sulfureux qui puent le tribalisme. Dans cette histoire , Emmanuel Mbede le Directeur des Programmes qui a pris fait et cause pour son collègue Nya s’est il préoccupé qu’ils n’étaient pas de la même tribu ? Non.

LIRE :  Le Colonel Badjeck dans des propos assez sévères ecrit à Richard Bona

Comment comprendre l’instruction de Charles Ndongo ?

Le Directeur Général , au vu des déclarations graves et polémiques de l’artiste Coco Argentée a voulu dissiper tout malentendu en demandant au à Emmanuel Mbede de lui faire le point sur la consonance tribale des différents artistes passés à Cameroon Feeling Emission présentée par Eric Nya. Cette démarche a pour but d’évacuer cette vaine polémique qui peut entacher la réputation de la chaîne Nationale. De plus elle devrait le cas échéant dédouaner le présentateur des soupçons de tribalisme lui ayant été attribués. Le Cameroun a plus de 250 tribus qui vivent en harmonie. Tenter de susciter chez certaines un désir de repli identitaire est très dangereux et contre productif pour une Nation qui a fait de sa diversité le socle de son développement et de son émergence. Vivement que le gouvernement camerounais et le parlement durcissent les lois contre ce fléau qui gangrène l’Unité du pays.

Tags

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications    OK No thanks