PolitiqueSociétéToute l'actu

Cameroun : La revue de presse de ce jeudi 23 avril 2020


Chers abonnés bonjour et bienvenus à votre revue de presse de ce jeudi 23 avril 2020. Le rapport d’enquête du drame de Ngarbuh et les réactions qui ont suivi, et le coronavirus meublent les Unes des quotidiens parus dans les kiosques ce matin au Cameroun.

Quelques Unes parues en kiosque ce matin
Le journal à capitaux publics, Cameroon Tribune avec nous ouvrons cette revue de presse tire les premières leçons de cet incident survenu dans le 14 février 2020 dans le Nord-Ouest. Selon notre confrère, c’est la volonté de transparence du chef de l’État qui a permis la « manifestation de la volonté ». Comme morale de l’histoire, « nul n’est au-dessus de la loi. L’État sait réparer les fautes quand elles sont avérées. Paul Biya, l’humaniste et le légaliste demeure attaché à la protection des Droits de l’Homme », peut-on apprendre dans les colonnes du journal que dirige Marie-Claire Nana.

L’Essentiel du Cameroun traite aussi cette information dans sa publication de ce jeudi. Le journal d’Antoine Wongo revient sur les résolutions de cette enquête dont les conclusions ont été publiées mardi 21 avril dernier. On apprend que lors de cette opération militaire, 13 personnes, dont 3 femmes et 10 enfants, ont été abattus « par erreur ». 3 militaires, 2 gendarmes et 17 membres du comité de vigilance sont impliqués dans cette bavure. Les responsabilités de ces derniers ont été engagées.

LIRE :  Emmanuel Macron maintient un soutient assidu à Paul Biya dans la tourmente

Le trihebdomadaire Dikalo informe ce matin que les USA ont salué le rapport d’enquête rendu public par la présidence de la République.

Le Messager de feu Pius Njawé parle de la communication autour de la pandémie du coronavirus et indique que le Secrétaire général à la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh et le ministre délégué à la Défense ne s’accordent pas sur la décision du chef d’État «d’annuler ou d’organiser la fête de l’Unité » le 20 mai prochain.

Mutations dans sa livraison du jour estime qu’il faut un recadrage dans la communication de crise au sein du gouvernement qui jusqu’ici n’est fait que des « contrevérités » et « cacophonie ».

Parlant des délestages dans le département du Dja et Lobo, La Revue du Patriote titre à sa grande Une ce matin : « Gaston Eloundou Essomba plonge Paul Biya dans le noir ». Le journal de Thierry Mbia argumente qu’en cette période de confinement lié à la crise sanitaire, le MINEE répond aux abonnés absents et « fait broyer du noir à toute la République ».

Source : Lebledparle.com

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications    OK No thanks