DiversInsolitesSociétéToute l'actu

Cameroun : Les empoisonnements successifs des « mbenguistes » inquiètent…

Le mois d’Octobre a été particulièrement sombre pour les « Mbenguistes » , au Cameroun. En effet, ce sont des empoisonnements successifs qui ont émaillé l’actualité des faits sociaux au cours du mois écoulé . Mais à y voir de plus près , ce phénomène qui prend une ampleur inquiétante n’est pas sans être récurrent . Retour sur quelques tristes épisodes où des camerounais vivant à l’étranger ont été brutalement arrachés à la vie, une fois retournés au pays natal.

Numéro 1 : Juillet 2021 Linda qui vit en France se rend au Cameroun pour des vacances et va décédér après avoir consommé du Eru en compagnie de ses amies dans un restaurant. On parle alors d’empoisonnement !

Numéro 2: Novembre 2018,Ophelie Bilo’o 22 ans vit en France et décide de se rendre au Cameroun réorganiser son business qui semblait battre de l’aile. Quelques jours après son arrivée, ses amies l’inviteront à une soirée à Yaoundé . Elle y alla et se trouva à la morgue moins de 24h plus tard. On parle d’empoisonnement !

LIRE :  " Réné Sadi m'a fait déshabiller dans son bureau"— Un journaliste fait de terribles déclarations

Numéro 3: Juillet 2021, Karen knowles femme d’affaires qui après plusieurs voyages à l’étranger venait de mettre sur pied un institut de beauté à Yaoundé. Après avoir emprunté un taxi, le chauffeur va constater que le jeune dame vomit du sang. Elle va décédér quelques instants plus tard. On apprendra par la suite qu’elle avait été au restaurant quelques heures plutôt avec des amis. On parlera encore d’empoisonnement !

Numéro 4: Août 2021, Peguy est un jeune qui vient d’obtenir son visa pour aller étudier en Allemagne. Heureux, il organise une fête en présence de ses amis et va décédér plus tard sans aucune forme d’explication logique. On parlera toujours d’empoisonnement !

LIRE :  Les nouvelles instructions de Dion Ngute à son gouvernement.

Numéro 5: Août 2021, Un jeune revenu de l’Algérie où il avait essayé en vain de rejoindre l’Europe meurt entre les bras de sa maman qui le conduisait à l’hôpital. Il avait été avec des amis plutôt dans une bar à Douala où il avait pris quelques verres célébrant ainsi son retour. On parlera d’empoisonnement !

Numéro 6: Octobre 2021, Onana enseignant au Canada décide d’aller au Cameroun passer de bons moments avec sa famille. Quelques jours plus tard il sera conduit à l’hôpital dans un état grave. II sera déclaré mort plus tard. Ses proches assurent qu’il avait bu la veille avec des amis. On parle alors d’empoisonnement !

LIRE :  Coronavirus : Un étudiant camerounais raconte comment il a fait pour trouver la guérison

Numéro 7: Octobre 2021, Patrick Mouaffo résidant en Allemagne se rendra au Cameroun pour les obsèques de son père. Pendant quelques jours sa famille va le perdre de vue lançant ainsi des avis de recherche. La dernière fois qu’il fût aperçu vivant c’était dans un bar en compagnie de ses amis. On dit alors qu’il aurait fait une chute après mortelle après avoir consommé sa boisson. On parle comme d’habitude d’empoisonnement.

Un conseil… évitons les compagnies inutiles, la vie c’est devant, pas derrière .

Tags

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications    OK No thanks