Culture & PeopleInsolitesSociétéToute l'actu

Changement climatique : une étude révèle les 10 meilleures astuces pour réduire notre empreinte carbone

Les auteurs ont dressé une liste des meilleurs moyens de réduire notre empreinte carbone.

La réponse à la crise du Covid-19 a montré que les gens sont prêt à accepter un changement radical s’ils le jugent nécessaire, expliquent-ils.

Et le rapport ajoute que les priorités des gouvernements doivent être réorganisées.

La protection de la planète doit devenir le premier devoir de tous les décideurs, affirment les chercheurs.

Les auteurs invitent le public à contribuer en adoptant les mesures de réduction des émissions de carbone figurant dans le rapport, qui se fonde sur l’analyse de 7 000 autres études.

En haut de la liste, il y a le fait de vivre sans voiture, ce qui permet d’économiser en moyenne 2,04 tonnes d’équivalent CO2 par personne par an.

Viennent ensuite la conduite d’une voiture électrique à batterie – 1,95 tonne d’équivalent CO2 par personne et par an – et un vol long-courrier de moins par an – 1,68 tonne d’équivalent CO2 par personne.

Le passage à un régime alimentaire végétalien sera utile, mais ce n’est pas suffisant pour résoudre le problème du transport, comme le montrent les recherches.

Le rapport indique aussi que des activités populaires comme le recyclage sont utiles, mais ne réduisent pas autant les émissions.

LIRE :  Le mandat de Fatma Samoura n'a pas été prolongé par la CAF

Changement de mentalité

L’auteur principal, le Dr Diana Ivanova de l’université de Leeds, a déclaré à BBC News : “Nous avons besoin d’un changement complet de mentalité.

“Nous devons nous mettre d’accord sur la quantité de carbone que nous pouvons chacun émettre dans les limites de ce que la planète peut supporter – et puis vivre pleinement dans ces limites.

“Les 10 meilleures options sont à notre disposition maintenant, sans avoir besoin de nouvelles technologies controversées et coûteuses.”

Le Dr Ivanova a déclaré que les mesures de confinement prises pour endiguer le coronavirus ont montré que de nombreuses personnes pourraient vivre sans voiture si les transports publics, la marche et le vélo étaient améliorés.

Ses recherches montrent aussi que ce sont les personnes riches qui voyagent généralement plus en avion, conduisent des voitures plus grosses et consomment le plus.

Une “question morale”

Elle a dit : “Le monde entier souffre du changement climatique, mais ce n’est pas le citoyen moyen qui voyage régulièrement en avion – c’est un petit groupe, et pourtant l’aviation est sous-imposée.

C’est un problème moral”.Dans son classement, l’achat d’énergie renouvelable et l’utilisation des transports publics occupent les quatrième et cinquième places.

La sixième est l’isolation de votre maison, qui permet d’économiser 0,895 tonne d’équivalent CO2. Septièmement, le passage à un régime végétalien permet d’économiser 0,8 tonne.Copyright de l’imagePA MEDIAImage captionL’isolation efficace de votre maison est une étape importante

LIRE :  " Réné Sadi m'a fait déshabiller dans son bureau"— Un journaliste fait de terribles déclarations

Il y’a d’autres actions de premier plan telles que l’utilisation de pompes à chaleur, le remplacement des fourneaux polluants (dans les pays en développement) par de meilleures méthodes de cuisson et le chauffage des bâtiments à l’aide d’énergies renouvelables.

Le Dr Ivanova a déclaré que si les gens mettaient en œuvre ces mesures, cela permettrait d’économiser environ neuf tonnes d’équivalent de dioxyde de carbone (CO2e) par personne et par an.

Les émissions annuelles actuelles des ménages sont d’environ 10 tonnes au Royaume-Uni et de 17 tonnes aux États-Unis.

Une étude “précieuse”

L’étude, qui sera bientôt publiée dans la revue Environmental Research Letters, indique que les mesures suivantes sont utiles, mais moins bénéfiques pour le climat : les toits verts, l’utilisation de moins de papier, l’achat d’articles plus durables, la réduction du thermostat et le recyclage, qui permet d’économiser 0,01 tonne d’équivalent CO2 par an, selon le Dr Ivanova.Copyright de l’imageREUTERSImage captionEn dehors du confinement, le fait de réduire le nombre de vols peut contribuer de manière significative à la réduction des émissions de carbone

Certaines de ces conclusions pourraient être remises en question. Les sondages suggèrent que certaines personnes pensent que la lutte contre le changement climatique est aussi importante que celle contre le virus, par exemple, mais d’autres non.

LIRE :  "Je dois m'inspirer de la carrière de Cristiano".

Le professeur Tommy Wiedmann de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud en Australie, a déclaré : “C’est une étude précieuse. Mais elle ne s’intéresse qu’à l’empreinte carbone et non à d’autres impacts comme la pénurie d’eau due à l’extraction du lithium pour les batteries des voitures électriques.

Libby Peake, du groupe de réflexion de l’Alliance verte, a déclaré à BBC News : “Les gens ne devraient pas arrêter les bonnes pratiques comme le recyclage, qui permet d’économiser un peu de carbone tout en évitant le gaspillage et en préservant les ressources.”

“Une meilleure conception permet aux gens d’acheter moins de choses mais de meilleure qualité et de vivre dans des bâtiments avec une empreinte carbone plus faible. Ces économies ne sont pas nécessairement couvertes par cette étude”.

Davidson Ngomengom

Davidson Ngomengom est un auteur et rédacteur spécialisé dans les chroniques sportives. Doté d'une maîtrise transversale des sujets d'actualité, il a, à son actif de nombreuses contributions dans la presse écrite, et les blogs sportifs. Email : ngomengom.davidson@newsclic.info Tel : (237) 666 885 340

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks