Culture & PeopleInsolitesToute l'actu

Clash : Dencia humilie Brenda Biya

C’est à travers une succession de publications que Dencia, résidente aux Etats-Unis, s’en est prise à Brenda Biya. Un clash d’une violence rare !

En effet , dans de longs textes, elle a affirmé Brenda est une abonnée aux pratiques non catholiques mais également qu’elle serait une petite fille dérangée. « Tes parents sont beaux, les enfants de ton père sont beaux, mais toi tu essaies mais tu ne ressemble à rien. On comprend ta frustration et ta haine envers le monde entier. Mais ce n’est pas tout le monde le problème c’est toi. Même la chirurgie ne peut pas t’aider. Mais essayes, on sait que tu ne peux pas payer donc on va cotiser« .

Toutefois, Brenda ne s’est pas laissée manœuvrer. Elle s’est tout d’abord attaqué à la marque de prod je te de beauté de Dencia, la qualifiant de camelote.

LIRE :  La BAS annonce d'attaquer Chantal Biya en Europe.

En outre , il semblerait que Dencia ait plusieurs fois voulu se rapprocher d’elle; sans suite.

De plus, son argent ne proviendrait pas de sa marque ni de la « prétendue musique » qu’elle fait. Elle serait simplement une dealer de drogue bien reconnue aux USA.

Pour finir, Brenda mets Dencia au défi de mettre ses pieds au 237. Elle a l’immunité diplomatique en tant que le bébé présidentiel de pa’a Paul. Mais Dencia n’est rien et que si elle tente, elle même verra. C’était déjà les menaces une seule fois massa.

Dencia est revenue à la charge: « Si un jour Brenda Biya vous a causé du tort en racontant des mensonges sur vous ou en vous diffamant et cela vous a affecté émotionnellement ou physiquement, voici une occasion de prendre votre vengeance. J’ai déposé une plainte contre elle, n’ayez pas peur, vous ne serez pas exposés. J’ai engagé des avocats internationaux et vous n’aurez rien à payer… Elle n’a pas l’immunité diplomatique contre les poursuites civile et criminel raison pour laquelle elle s’est fait arrêter en septembre dernier en Suisse pour consommation de drogue. Aucun avocat n’a pu la libérer si ce n’est sa mère« . Dencia a exposé une fois notre Brenda. En tout cas l’affaire-ci n’est pas encore terminée…

Tags

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications    OK No thanks