Culture & PeoplePolitiqueToute l'actu

Coup de tonnerre : Le Dr Modestine Yonzou met un terme à sa relation avec Amer Kamer !

Activistes très engagés, le Dr Modestine Yonzou et le nommé Eone Eone Simon Hervé avaient surpris la toile en annonçant leur union en ce début d’annee 2020. Il n’aura malheureusement pas vu le second trimestre. Rupture prédite depuis belle lurette, c’est désormais chose confirmée par le Docteur Modestine Yonzou qui a le cœur brisé et meurtri . Lisons la :

Mes chers amis, il y’a de cela deux jours, je vous annonçait les déboires que je traverse en ce moment dans mon couple.

En effet, vous êtes tous témoin des insultes, de la calomnie et du mépris d’une violence insurmontable dont je suis victime depuis des jours à cause de mon compagnon Herve Eone. Alors que je me serais légitimement attendu de lui de me défende, me soutenir et me protéger dans ces moments aussi difficiles, il a croisé les bras en regardant les gens me laminer sur les réseaux. Pire encore, il a osé faire passer toute cette violence donc je subis pour une affaire de buzz. Je précise à cet effet que toutes les publications que vous avez vu circuler sur ma page après mon post d’il y’a deux jours sur mon couple viennent d’Amerkmer et non de moi, car jusqu’à présent, nous gérons nos pages conjointement.

En toute honnêteté, j’ai aimé AmerKmer de tout mon cœur. En dépit de la résistance de ma famille, de mes amis, et mêmes de mes fans à accepter notre relation, je me suis tenue à ses côtés, je l’ai défendu à chaque fois que son honneur a été entaché. Quoi donc de plus normal d’attendre de même en retour?

J’ai suivie certains de vos lives shows, j’ai lu certaines de vos publications et commentaires, de manière générale, tout le monde s’accorde à dire que je suis naïve. Vous avez sans doute raison à ce sujet, car je suis une femme avec une âme d’enfant. J’aime comme un enfant, c’est à dire, avec une pureté et une bonté de cœur déconcertante sans calcul aucun.

LIRE :  Kenya : un homme soupçonné d’avoir contracté le coronavirus battu à mort

Je ne sais pas 🤷🏽‍♀️ faire ce qu’on appelle communément chez nous jongler, jouer…JE NE SAIS PAS JOUER NI AVEC LES SENTIMENTS DES AUTRES, NI FAIRE DE LA MÉCHANCETÉ GRATUITE. J’ai conscience que beaucoup de mes compatriotes, particulièrement de ma communauté ont une haine viscérale contre moi à cause de mes positions politiques, mais j’aime à dire que c’est une incompréhension fondée sur mon esprit de justice élevé et impartiale dont beaucoup ont du mal à comprendre. Néanmoins, j’aime à préciser que ça reste des positions politiques envers et contre des acteurs politiques qui n’ont rien à voir avec des attaques personnelles contre des individus dans leurs vies privées.

Peut-être et comme vous le dites, j’ai passé trop de temps sur les bancs et il m’a manqué le temps de me former à l’école de la rue ou le monde est cruel et sans pitié…QU’IMPORTE! Une certitude c’est que je manque cruellement d’expérience dans ce domaine. Le premier homme de ma vie, je l’ai aimé pendant plus de dix ans, nous n’avons pas pu nous marier à cause de nos familles. Je suis allée épouser un Guinéen que j’ai sponsorisé pour me rejoindre en Amérique, une fois ensemble, il s’est avéré que nos intérêts et nos aspirations divergeaient…Entre autre, je devais arrêter mon activisme, me convertir à sa religion, rentrer avec lui en Guinée etc….Toutes choses qui étaient aux antipodes de mes rêves. Il était donc naturel que je le quitte, car il devenait évident que nous n’avions pas d’avenir ensemble.

LIRE :  Barça : Messi responsable de la blessure de Dembélé, la grave accusation

Quand je suis tombée sur AmerKmer, il m’a rassuré, il m’a remis en confiance, surtout qu’il entrait dans ma vie quand j’étais au plus bas point après mon accident de voiture. Aujourd’hui, je suis meurtrie dans mon cœur et dans mon âme. Que cet homme que j’ai autant aimé n’ai pas pu me protéger, qu’il ai pu laisser les gens me détruire, me lapider et me traumatiser autant, surtout en ce moment de ma vie, dans mon état et ma condition particulièrement délicate me plonge dans un état de détresse que vous êtes loin d’imaginer. JE SOUFFRE DANS MA CHAIR ET DANS MON ÂME!

Je vois ici 👈 et là des gens me juger et me jetter la pierre en estimant que je suis tombée très bas en aimant cet homme. Mais comme je vous l’ai déjà dit et au risque de me répéter, j’aime comme un enfant. Je ne sais pas 🤷🏽‍♀️ capitaliser la relation sentimentale, j’aime et c’est tout!

Aujourd’hui et au regard de l’incapacité de Herve à me protéger, d’être à mes côtés contre vent et marées, de me protéger dans ce moment particulièrement delicate de ma vie, J’AI DÉCIDÉ DE METTRE UN TERME À CETTE RELATION. J’ai conscience que je n’échapperais pas à la méchanceté et la cruauté des humains qui vont continuer de me lapider, m’insulter, en se moquant de ma mauvaise fortune…Qu’importe! Je vais juste vous prier de respecter ma décision. EN CE MOMENT, JE SUIS SOUFFRANTE ET HOSPITALISÉE, PAR LA GRÂCE DE DIEU, JE VOUS REVIENDRAIS DÈS QUE JE ME SENTIRAIS MIEUX. Sachez aussi que nous partageons encore des comptes communs, le temps que j’aille mieux et que je me réorganise pour l’autonomie de mes pages. Néanmoins et dès cet instant, si vous voyez encore une publication circuler signée en mon nom et celui d’Amerkmer, sachez que je ne suis ni de près ni de loin partie prenante.

J’anticipe sur une question majeure, comment vais-je faire alors que je suis enceinte? En réponse, je vais prendre un peu de temps pour réfléchir, car je ne suis qu’au deuxième mois…!!!

LIRE :  Relance des activités au sein de Vision 4 avec à sa tête un nouveau Directeur

Je ne saurais finir ce message sans vous remercier pour tous vos messages de soutiens, d’amour et de réconfort, j’en ai profondément été émue et touchée. Puisse L’éternel vous protéger vous et vos familles et vous épargner des moments difficiles comme ceux que je traversent en ce moment.

AIMONS-NOUS VIVANTS…!!!

Dr Modestine Carole Tchatchouang Yonzou
Fille de la république

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info Tel : +1(415) 800-3517

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks