PolitiqueSociétéToute l'actu

Covidgate : Franck Biya très en colère contre Manouada Malachie et Mohamadou Dabo

L’affaire des détournements des fonds alloués à la gestion de la COVID 19 au Cameroun baptisée COVIDGATE semble prendre un tournant inattendu. En effet, le nom de Franck Emmanuel Biya, a récemment été évoqué dans les coulisses. Ce qui a suscité la colère du fils de Paul Biya.

Tout est parti de l’opération de communication récente orchestrée par les responsables de l’entreprise MEDELINE MÉDICAL CAMEROUN SA, principalement mis en cause dans le rapport d’étape de la chambre des comptes pour avoir fait perdre environ 15 milliards Fcfa aux finances publiques.

MEDELINE MÉDICAL CAMEROUN SA a rencontré certains journalistes pour leur donner sa version des faits. L’on a à cet effet appris que l’entreprise sur les 3 millions de tests a livré entre le 30 mai 2020 et janvier 2021, 1 900 000 tests pour un montant d’environ 33 milliards fcfa. 24 milliards 500 millions Fcfa a déjà été payé par l’Etat du Cameroun soit plus de 90%. Il ne reste plus qu’au ministère des finances à payer environ 9 milliards fcfa. Mais Medeline est accusé d’avoir surfacture les tests à hauteur de près de 10 000 Fcfa par tests.

LIRE :  #Covid19 : Le MINSANTE (Manaouda Malachie) confirme l’efficacité de la chloroquine

Au cours des entretiens qu’ils ont eu, des journalistes affirment que des responsables et personnes agissant au nom de MEDELINE MÉDICAL CAMEROUN SA leur aurait dit que le propriétaire de la structure, le milliardaire Mohamadou DABO agissait sur onction de Franck Emmanuel Biya et que ces marchés ont été obtenus du ministre de la Santé, Manaouda Malachie parce qu’ils avaient la couverture du fils du président. Et depuis le déclenchement de la polémique, Franck Biya ne décrochait plus le téléphone. Scandale.

Très vite, en fin d’après-midi mardi dernier, l’information arrive aux oreilles de Franck Biya. Il tombe des nues arguant n’être ni de prêt ni de loin associé au COVID 19. Il aurait d’ailleurs lancé : « Ils veulent encore me mettre dans quelle sorcellerie ! ». En colère il aurait à cet effet consulté rapidement ses proches pour savoir s’ils sont impliqués dans les marchés du COVID 19. Notamment Ghislain Nguewou et Phillipe Mataga. Ces derniers ont affirmé avoir évité « les marchés du COVID comme la peste ».

LIRE :  Covidgate : Un Directeur de Manouada Malachie fabrique des faux documents pour le contrôle supérieur de l'Etat

Dans sa furie, il aurait d’ailleurs confié être prêt à se faire auditionner pour démentir ces allégations estimant « qu’il s’agit d’une nouvelle stratégie de diversion pour le discréditer ». C’est alors que le même mardi soir, après renseignement il découvre que les communications de MEDELINE MÉDICAL CAMEROUN SA dans la presse ont été payées. Il confie à cet effet: « Je ne connais pas celui qu’on appelle Mohamadou DABO, je ne l’ai jamais vu. Même pas en photo. S’agissant de Manaouda Malachie, j’ai appris qu’il est ministre de la Santé. Je ne l’ai jamais rencontré ».

Tags

Ulrich Nguena

Ulrich Nguena est un auteur et rédacteur spécialisé dans les chroniques sportives. Doté d'une maîtrise transversale des sujets d'actualité, il a, à son actif de nombreuses contributions dans la presse écrite, et les blogs sportifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks