DiversSportToute l'actu

Début difficile, explosion en Italie et légende au Cameroun : l’elogieux parcours de Patrick Mboma Ndem

Patrick Mboma est l’un des meilleurs attaquants de sa génération. Il a marqué de son empreinte plusieurs éditions de la Coupe d’Afrique des Nations avec le Cameroun. Il est tout simplement exceptionnel et a connu un parcours extraordinaire. Même si ses débuts n’ont pas été des plus rêvés, le Lion Indomptable s’est accroché et a finalement rugit en montrant toute l’étendue de son talent de buteur patenté.

Qui est Patrick Mboma ?

De son vrai nom, Henri Patrick Mboma Dema, l’attaquant est né le 15 novembre 1970 à Douala. A l’âge de deux ans et demi, il rejoint avec sa famille la France. Et c’est le début de son rêve de footballeur. Puisqu’il a commencé très tôt par pratiquer cette discipline.

Formation au Stade de l’Est Pavillonais

Patrick Mboma a été formé au Stade de l’Est, un club de la banlieue Parisienne. Accompagné de ses grand-frères Henry et Alain, ils ont débuté leur curcus dans cette modeste équipe. Très rapidement repéré par ses qualités, Mboma refuse de quitter puisqu’il faisait bon vivre dans le groupe. Mais à 19 ans, il décida ainsi d’embrasser le football professionnel et rejoint le PSG. Avec le club de la capitale, il a joué avec l’équipe de la Division d’Honneur et après l’équipe réserve.

Début professionnel très compliqué

Après avoir inscrit 29 buts en 36 rencontres en D3 avec l’équipe réserve, Mboma a été surclassé en équipe première du PSG en 1992. Avec les noms ronflants dans l’effectif à l’instar de George Weah, David Ginola…, le joueur est prêté à Châteauroux. Lors de sa première saison, le club est relégué en troisième division. La saison suivante, il s’est illustré dans ce championnat avec 17 buts.

LIRE :  La revue de presse de ce lundi 17 Août

De retour au PSG, il est largué par Luis Fernandez, entraineur d’alors. Dans la foulée, il repart en prêt au FC Metz en 1995. Après une saison, il retourne au PSG pour enfin faire parler de lui. Mais Ricardo qui a remplacé sur le banc Luis Fernandez n’a tout pas eu confiance en l’attaquant. A quelques mois de la Coupe du Monde 1998, Mboma résilie son contrat avec le club de la capitale en 1997 et s’envole pour le Japon.Lire aussiUn article de SkySports sur un départ de Salah agite la toile

La rédemption au Japon qui lui ouvre la porte de la Série A

Barré par la concurrence au PSG, Mboma rejoint Gamba Osaka au Japon en 1997. Mis dans de bonnes conditions et ayant la confiance de ses dirigeants, Mboma plane sur les nuages dans le championnat japonais. Le bilan est très flatteur, 25 buts en 28 rencontres. Il est désigné meilleur joueur du All Star Game, permet à son équipe de finir à la deuxième place et est deuxième meilleur buteur du championnat. Des performances de hautes factures qui ont eu des échos en Italie.

Peu avant le Mondial 1998, Mboma quitte le Japon et prend la direction de l’Italie. Il s’engage avec Cagliari et repositionné au milieu de terrain. En deux saisons (1998-2000), l’ex international camerounais est au sommet de son art. En tout et pour tout, il a inscrit 25 buts en 40 matchs. Une autre porte s’ouvre pour lui, celle de Parme.

LIRE :  Ce club français ferme la porte à Djibril Cissé

La grosse déception à Parme et à Sunderland

Sur un nuage, Mboma signe à Parme. Le club le recrute en remplacement d’Hernan Crespo qui a trouvé un nouveau de point de chute. Dans cet effectif de rêve avec Fabio Cannavaro, Buffon et Thuram, le Lion Indomptable n’a pas su s’imposer. Faute, aux blessures à répétition qui l’ont privé des pelouses. Au bout d’une saison et il est libéré par le club italien afin de s’engager avec Sunderland.

En 2002, Patrick Mboma rejoint la Premier League et Sunderland. Rien à changer. Il n’a pas su mettre véritablement à profit son talent. Au bout de quelques mois, il quitte le club anglais sans gloire.

Une fin de carrière moins reluisante

LIRE :  Calibri Calibro est-il un agent des services secrets français ?

Al-Ittihad Tripoli (Libye) ouvre les bras à Mboma en 2002. Il quitte après une saison avec un bilan de 4 buts en 4 matchs. Il retourne au Japon, pays qui l’a vu éclore. 20 buts en 35 rencontres en une saison (2003-2004) à Tokyo Verdy et deux petits buts en 10 apparitions (2004-2005) au Vissel Kobe, c’est le bilan du Camerounais pour son retour en Asie. Il a d’ailleurs mis un terme à sa carrière après cette aventure.

Sélection Nationale

En 1995, Patrick Mboma devient un international camerounais. Il a disputé la Coupe du Monde 1998. Mais l’année 2000 est celle de toutes les bonnes nouvelles pour lui en sélection. Il gagne les JO 2000 de Sydney et remporte à la fin de cette année, le titre de Joueur Africain de l’Année.

Mandatory Credit: Photo by Laurent Emmanuel/AP/Shutterstock (7206504a) 
MBOMA LEBOEUF ETO’O LETIZI DESAILLY Patrick Mboma of Cameroon, second left, scores an acrobatic goal, as France’s Franck Leboeuf, left, Eto’o of Cameroon, third left, goalkeeper Lionel Letizi of France, background, look, and France’s Marcel Desailly, right, protects his face, during their friendly soccer match in Saint-Denis, outside Paris 
FRANCE CAMERRON SOCCER

La même année, il inscrit un but d’anthologie contre la France en match amical au Stade de France. En 2002, il gagne la Coupe d’Afrique des Nations. Il prend sa retraite internationale à l’issue de la CAN 2004. Compétition dans laquelle il a fini meilleur buteur.

Depuis quelques années, Patrick Mboma est devenu consultant sportif sur la chaine Canal+.

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications    OK No thanks