PolitiqueToute l'actu

Dernière minute : Le Gouverneur du Sud instruit la suspension de l’installation du nouveau Maire de Sangmelima

Dans un message porté parvenu à la rédaction de Newsclic, le Gouverneur de la Région du Sud a instruit au Préfet du Dja et Lobo de surseoir la cérémonie de passation technique entre le Maire sortant, André Noel Essiane et le Maire entrant, Jean Faustin Bekono.

Ce revirement subit est de l’avis de plusieurs observateurs, un énième rebondissement de la guerre des titans à laquelle se livreraient le Directeur du Cabinet Civil, Samuel Mvondo Ayolo, dont le protégé est le Maire sortant ; Vomi par la population lors des investitures , et le Maire entrant, qui a reçu l’onction de Louis Paul Motaze, pour la prise de Sangmelima.

Dans cette ville, chef-lieu du département d’origine du président Paul Biya, la bataille s’est jouée entre André Noel Essian, l’ancien maire dont des indiscrétions disent être un protégé de Samuel Mvondo Ayolo directeur du Cabinet civil de la présidence de la République ; et Jean Faustin Bekono, cadre à l’Agence de régulation des télécommunications (Art), proche du ministre des Finances Louis Paul Motaze.

LIRE :  Beyoncé accusée de racisme par la communauté blanche

Sexagénaire originaire du département du Dja et Lobo, Jean Faustin Bekono a été élu maire de la ville de Sangmelima (région du Sud) le 25 février par 25 voix sur les 25 exprimées. 10 conseillers municipaux ayant choisi de s’abstenir.

Pour certains, l’échec de l’ancien maire était une victoire du ministre des Finances sur le Directeur du Cabinet civil de la présidence, jusqu’à cet ultime rebondissement qui ne sera assurément pas le dernier…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks