EconomieSociétéToute l'actu

#Endphonetax : Un hashtag s’insurge contre la nouvelle taxe douanière sur les téléphones au Cameroun

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe ce Samedi… a compter du 15 Octobre, les utilisateurs des téléphones portables paieront une taxe de 33%… la pilule a du mal à passer auprès des consommateurs, et pour cause …

Le Cameroun est probablement le seul pays au monde qui exige aux utilisateurs de téléphone mobile et tablette de payer 33% de la valeur sortie d’usine de leurs terminaux numériques alors qu’il prétend encourager la promotion de l’économie numérique.

En effet, le 29 septembre dernier, le Ministre des finances et celle des postes et télécommunications annonçaient dans un communiqué conjoint l’entrée en vigueur d’une “taxe sur les téléphones mobiles et les tablettes” qui sera imputée à chaque utilisateur et prélevée par voie numérique par une plateforme qu’elle a mis sur pied. Mercredi passé au journal de 20h30 de la Crtv, l’on apprend que cette taxe entre en vigueur le 15 octobre prochain. Et sera de 33% de la valeur du téléphone ou de la tablette à la sortie d’usine.

Le procédé sera le suivant : chaque téléphone ou tablette qui sera connecté à un réseau de télécommunication camerounais (Camtel, Mtn, Orange, Nextel etc) pour la première fois à partir du 15 octobre 2020, l’IMEI sera identifiée et un SMS sera envoyé à l’utilisateur lui indiquant le montant (33% de la valeur du téléphone sortie d’usine) à payer en cash ou en tranches. Même l’artiste Reniss est choquée par la mesure …

Les vendeurs de téléphones et tablettes qui disposent des stocks déjà dédouanés sont tenus sous peine de forclusion, de prendre attache avec l’administration des douanes pour déclarer lesdits stocks avant le 15 octobre, pour éviter à ces anciens stocks de payer cette taxe ou douane. Passé le 15 octobre les vendeurs pourront également activer le téléphone neuf, en payant sa douane d’avance et ainsi vendre au client un téléphone ou tablette déjà “dédouané”. Mais le vendeur est obligé d’indiquer aux consommateurs le statut “Dédouané ou Non” de ces terminaux au moment de l’achat ou de l’acquisition. Si un client achète un téléphone ou tablette dit “dédouané” et qu’il reçoit le SMS de la Douane, il y aura une plate-forme gratuite où il pourra se plaindre pour double paiement de douane.

LIRE :  3 secrets pour devenir un véritable "Don Juan"

Les téléphones et tablettes en mode “roaming” des voyageurs qui séjournent temporairement au Cameroun ne sont pas concernés par cette taxe. Mais ceux qui ne sont pas en mode roaming et qui utilisent une puce camerounaise le seront.

Face à cette mesure, la toile s’est levée comme un seul homme pour s’indigner face à ce nouveau mode de prélèvement qui constitue la goutte d’eau de trop.

Selon Mr Paul ZAMBO, PDG de ARINTECH, cette plateforme mandatée par l’État du Cameroun pour collecter ces taxes auprès des opérateurs de téléphonie exerçant au Cameroun, il ne s’agit pas d’une nouvelle taxe mais d’un changement d’une méthode de collecte des frais de douanes sur les téléphones et tablettes numériques. Il ajoute par ailleurs que cette mesure a été édictée parce que les importateurs ont trouvé toutes les voies pour contourner la douane. Une question se pose dès lors : Le consommateur devrait t-il subir les frais des insuffisances administratives et de la corruption généralisée ?

Pour Rebecca Enonchong, cette « mascarade » doit cesser. Dans un échange intellectuel houleux avec la MINPOSTEL Libom Li Likeng, elle a fustigé les insuffisances notionnelles, conceptuelles, budgétaires et éthiques qui entourent cette taxe, qui risque faire couler beaucoup d’encre et de salive.

LIRE :  Michelle Obama signe son retour en politique et s’en prend violemment à Donald Trump

Le gouvernement parle de prélèvement de 33% de la valeur à la sortie d’usine qui est différente de la valeur d’achat. Ceci revient à dire qu’un téléphone sortie d’usine a 100 mile FCFA en 2011 subit une taxation de 33 mile FCFA même si le téléphone ne vaut que 30 mil FCFA sur le marché en 2020. Comment se fera l’estimation ? Y-a-t-il une base de données où les IMEI permettent d’avoir le prix sortie usine ?

Peut-on nous dire si le prix du téléphone non dédouané va baisser de 33% ? Ou en d’autres termes, a-t-on une idée si l’importation sera exonérée des droits de Douane ?

LIRE :  Jour de la terre 2020 : que signifie ce jour particulier mis en avant par Google ?

Combien coûtaient les frais de douanes pour les téléphones portable avant la mise en place de cette nouvelle disposition ?

Étant donné que la taxation se fera à partir de l’IMEI, qu’en sera-t-il des téléphones qui ont 2 puces et qui par conséquent disposent de 2 IMEI ?

Qu’est ce qui garantit que les prix affichés sur les marchés seront Duty Free?

Pour procéder à ce nouveau prélèvement douanier, nous apprend le communiqué conjoint du Minfi et du Minpostel, les opérateurs doivent passer par une société privée intermédiaire nommée ARINTECH qui selon le fichier en ligne de la Direction Générale des Impôts, n’est même pas un contribuable immatriculé et à jour de ses obligations fiscales…

Pire encore, les taxes indirectes et droits de douane dans leur essence sont censés être indolores, c’est à dire non perceptibles par le consommateur final, et incluses dans le prix final affiché; Toutes Taxes Comprises ( TTC). Telles l’ont conçu les pères fondateurs de la fiscalité, qui aujourd’hui se retrouve sacrifiée à l’autel des contraintes budgétaires d’un État visiblement asphyxié, qui ne sait plus où donner la tête, ni à quel saint se vouer.

Tags

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info Tel : +1(415) 800-3517

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks