Culture & PeoplePolitiqueToute l'actu

Ernest Obama violemment agressé par la BAS à Paris

Le journaliste de la chaîne Vision 4 a été pris à partie ce 13 février par des militants de la Brigade Anti-Sardinards (BAS). Un incident qui a été largement condamné par des internautes, journalistes…


Le Directeur des rédactions de l’Anecdote qui s’est fait remarquer ces dernières années par ses multiples prises de positions, notamment à l’endroit de certains camerounais de la diaspora, a fait face à la colère d’un groupe d’individus se revendiquant de la BAS. Selon une vidéo diffusée sur Facebook, le journaliste a été attaqué devant un hôtel à Paris par ces activistes qui l’ont aspergé d’une poudre blanche et insulté avant de prendre la fuite.
Ces militants de la BAS dénoncent les prises de positions régulières du journaliste à Vision 4. « C’est vous qui insultez les camerounais. » peut-on écouter dans cette vidéo en circulation sur la toile.
Un acte inadmissible selon plusieurs internautes De nombreux internautes et journalistes ont condamné cette « attaque inadmissible » sur le présentateur de Club d’Elites. « Je condamne avec la dernière énergie ce que vient de subir le journaliste Ernest Obama à Paris. C’est inadmissible dans le contexte de la démocratie que nous rêvons de construire. Rien ne peut le justifier, RIEN!!!! » S’est indigné Lebon Datchoua, Militant du MRC. Même discours chez son camarade de parti Roland Dieuwou. « NO Violence, even against Ernest OBAMA Peaceful change » déclare t-il sur Facebook.


« Je viens de voir Ernest Obama être agressé en pleine ville à Paris. Ce qui me désole d’avantage est la joie que cet acte répréhensible procure à plusieurs personnes. Nous sommes entrain de cultiver par ce fait l’intolérance et la violence. Je commande cet acte et invite les auteurs à cesser de semer la terreur. » a réagi Aristide Bounah, le promoteur de Afrik Inform. « S’attaquer physiquement à Ernest Obama est inacceptable. On doit combattre les idées d’un journaliste par d’autres idées. » a également réagi Alex Siewe, CEO d’ABK Radio.
« Laissez ce jeune talentueux journaliste en paix. J’espère que vous pouvez gérer le retour de ce que vous êtes en train de commencer là.» A réagi Anicet Onana un internaute. Ngaïnoumsey Barka Karnou pour sa part qualifie cet acte d’ « Intolérable ».

LIRE :  Les frontières Camerounaises seront fermées à partir de ...


En novembre 2018, Ernest Obama, alors DG de la chaîne privée Vision 4 annonçait avoir été victime d’une agression à main armée. L’incident était suivi d’une campagne de solidarité lancée sur la toile par des confères à l’instar de Rémy Ngono.
Le journaliste se trouve à Paris depuis le 10 février dans le cadre d’une mission de travail aux côtés de Jean Pierre Amougou Belinga. La mission a permis le 11 février 2020 le rachat de TéléSud par Vision 4 au tribunal de commerce de Paris.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks