DiversTendancesToute l'actu

Ethiopian Airlines fait monter des marabouts dans l’un de ses avions au Togo ( Lomé ) : La raison

La compagnie aérienne Ethiopian Airlines a fait appel à des marabouts , encore appelés prêtres vaudou pour purifier un de ses avions. Les faits se sont déroulés à l’aéroport international Gnassingbé Eyadema. Les passagers étaient surpris par ce qu’ils étaient en train de voir.

Selon les informations rapportées par nos confrères du Togobreakingnews, ce service de purification a été confié à une horde de prêtres vaudou qui ont aspergé l’appareil de potions magiques dont ils ont le secret.

Pour l’heure, les motivations de la compagnie de réaliser cette cérémonie mystique reste inconnues. Ce dont nous sommes surs est qu’il n’y a pas de fumée sans feu. S’ils ont agi ainsi, c’est qu’il y a anguille sous roche.

LIRE :  PME : 12 milliards de FCFA c'est le montant alloué pour l'accompagnement des entreprises camerounaises

Selon les bruits du couloir, l’avion en question aurait été frappé par une foudre en plein vol Comme vous pouvez le constater sur les clichés ci-dessous, le passage des prêtres vaudou à l’aéroport international de Lomé est effectif. Il ne s’agit pas d’un coup de buzz ou d’une histoire montée de toute pièce comme le prétendent certaines personnes.

Apaiser le dieu Hébiesso

«Nous avons fait cela dans le respect de nos normes traditionnelles, nous les prêtres hébiesso», a expliqué à Sputnik Togbé Assiobo Nyagblondjro III, président de la confédération nationale des prêtres traditionnels du Togo.

En Afrique, particulièrement au Bénin et au Togo, explique-t-il, «quand la foudre frappe quelque part, il est de notre devoir, pour la sécurité des gens, d’identifier et de purifier l’endroit où elle a frappé».

Cela consiste, détaille-t-il, à «prier pour apaiser le dieu Hébiesso, parce que les foudres indiquent qu’il est en colère. Nous versons de la liqueur, en guise d’offrande, et nous aspergeons l’endroit avec de l’eau, en invoquant les esprits».

Cette cérémonie est indispensable, poursuit le prêtre, autrement les passagers courraient un grand danger!

«Si l’avion n’avait pas été purifié, tous ceux qui l’emprunteraient pourraient même être paralysés! Maintenant que c’est fait, l’avion, les passagers et la compagnie n’auront plus aucun problème!», a ajouté Togbé Assiobo Nyagblondjro III.

Ont été présents le Directeur général de la Société aéroportuaire de Lomé (SAL), le Colonel Gnama Latta, qui se trouve également à la tête de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC).

Les dernières informations précisent qu’après l’opération, le vol a quitté l’aéroport de Lomé vers 16 h. L’avion était arrivé à trois heures du matin à New-York. Le même appareil, dit-on, a atterri hier lundi soir à 16 h 30 à Lomé. L’avion a ensuite quitté Lomé vers 17 h 30 pour regagner Addis-Abeba vers 23 heures GMT.

LIRE :  André Onana suspendu 12 mois pour ...

Il faut croire que l’opération a porté ses fruits.

Tags

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications    OK No thanks