Culture & PeopleInsolitesToute l'actu

Jean Jacques Kouamé révèle pourquoi Dj Arafat est mort trop tôt

Les incompréhensions entre l’artiste musicien ivoirien Ariel Sheney et Jean Jacques Kouamé ont induit celui-ci à faire des révélations sur DJ Arafat, décédé le lundi 12 août 2019 des suites d’un accident de moto dans les rues d’Abidjan.

Jean Jacques Kouamé et Ariel Sheney : L’huile et le feu

Celui dont le Commandant Zabra était le « fils bien-aimé » a failli en venir aux mains avec Ariel Sheneyqui est également aux prises avec son collègue Safarel Obiang.

A l’issue des incompréhensions entre les deux hommes, JJK a fait une publication sur sa page Facebook le 10 mai dernier où il promettait de faire un grand déballage sur son « fils bien-aimé Arafat ».

« Je n’ai jamais fait de direct, mais s’il faille descendre dans des bassesses à cause de ses petits drogués détracteurs de celui qui a réussi à relever aux firmaments de son art le mouvement coupé décalé dans le monde entier ,après mon ami et frère douksage mon fils bien-aimé Arafat à vie, je le ferais parce que j’ai eu l’appropriation de mon géniteur et mes conseillers juridiques, après leurs conseils qui m’ont toujours défendu de faire des directs pour rester dans la discrétion et protéger ma vie de famille et surtout en me donnant toujours des conseils pour que je sois le canal de la paix de la réconciliation de ce mouvement. Et de tous les partis politiques de notre pays je vous dirais pourquoi j’ai quitté ce mouvement d’hypocrisie de schizophrénie et de sorcellerie africaine, qui a juste donné l’occasion aux autres nations frontalières et mondiales d’atteindre le Niveau que nous devions normalement atteindre. Demain les amis et frère je vous parlerais de celui que mon fils bien aimé appelait judas et de ses ennemis », at-il écrit le 10 mai 2020.

Pourquoi Arafat est-il part si jeune ?

Entretemps, le « père » du Zoropoto a mis la charrue avant les bœufs en dévoilant les raisons pour lesquelles le « Président des Chinois » s’en est allé à la fleur de l’âge ; 33 ans.

LIRE :  Excusif : Les raisons de l'assassinat de 22 présidents africain par la France

« Ils ont pu l’atteindre parce qu’il était trop bon et naïf aimant tout le monde. Malheureusement, après mes conseils, il n’a pas pu supporter la méchanceté des Ivoiriens et c’est suicidé. Je parle de suicide parce que la veille il m’a dit ‘’papa tous droit sans freiner’’. Énoncé que j’avais pris pour un nouveau concept mais hélas on a tous connu la suite mais ses ennemis vicieux qui pensent avoir le monopole, sans savoir que j’ai le tournevis, ne m’auront jamais parce que Dieu est le seigneur des seigneurs qui est assis sur son trône. Au passage je dis merci à tous ses organes de presse qui se sont renseignés et qui ont mené des enquêtes pour savoir la vérité de cette méchanceté et cette manipulation meurtrière, mais Dieu est juste », a-t-il révélé sur sa page Facebook.

Davidson Ngomengom

Davidson Ngomengom est un auteur et rédacteur spécialisé dans les chroniques sportives. Doté d'une maîtrise transversale des sujets d'actualité, il a, à son actif de nombreuses contributions dans la presse écrite, et les blogs sportifs. Email : ngomengom.davidson@newsclic.info Tel : (237) 666 885 340

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks