AstucesEntreupreunariatSociété
A la Une

Josiane A., vendeuse de piment à Douala révèle le secret de sa réussite

Je me prénomme Josiane Ateba, j’ai 26 ans… je vends le piment depuis l’âge de 16 ans, et je peux affirmer que j’ai pu faire fortune dans ce secteur malgré ma discrétion. Si tu veux devenir riche comme moi en vendant le piment , suis ces conseils précieux.

Le projet de se lancer dans la vente du piment est louable, mais avant de vendre, il faut que ta marchandise soit de bonne qualité.

Tu veux vendre le piment, est ce que ton piment chauffe vraiment ? Est ce qu’il sera apprécié par les clients ? C’est la première question que tu dois te poser… ensuite demande toi où est ce que tu vendras ce piment…

Comme je disais il faudrait déjà savoir si le terrain que tu disposes est qualifié pour la culture du piment. En effet il ne doit pas être situé dans un marécage, et ne doit pas avoir abrité ces derniers temps des cultures (le précédent cultural) telles que le piment, la pomme de terre, la tomate, le poivron, le manioc, etc.
Au moment de commencer, je te propose de ne pas utiliser toute la superficie de ton champ car un demi hectare, c’est plus de 10 000 pieds de piment à gérer et tu n’en seras pas encore tout à fait capable. Commence même avec 1000 mètres carrés en augmentant progressivement cette superficie au fil des années, le temps pour toi de gagner en expérience tant dans la production que dans la commercialisation.

LIRE :  Plus de 3 milliards de Fcfa détournés dans la construction du nouvel immeuble siège de la direction Générale des impôts

Investissement de départ


Pour ce qui est de l’investissement de départ, tu peux prévoir pour une superficie de 1000 mètres carrés, sans compter la main d’œuvre que tu vas effectuer toi-même, environ 200 000 F cfa répartis ainsi qu’il suit :
– Petit matériel agricole (pulvérisateur, arrosoirs, houes, machettes, etc.)…… 60 000 F cfa
– Préparation du champ (défrichage, nettoyage, trouaisons, etc.)……………… 15 000 F cfa
– Pépinière et transplantation …………………………. 25 000 F cfa
– Entretien du champ et intrants agricoles……………… 50 000 F cfa
– Récolte, conditionnement et commercialisation …… 50 000 F cfa
Total ……………… 200 000 F cfa 

Bon à savoir sur la culture du piment
– Le piment peut pousser dans toutes les régions du Cameroun
– La culture du piment commence par une pépinière
– Après le semis en pépinière, la levée a lieu entre le 4e et le 10e jour.
– La pépinière dure 1 à 2 mois
– La première récolte a lieu près de 4 mois après la transplantation
– On peut effectuer 8 récoltes à intervalle de deux semaines entre les récoltes.
– Les rendements les plus importants s’obtiennent à la troisième, quatrième et cinquième récolte.
– Le piment n’aime pas avoir les pieds dans l’eau et il est aussi très sensible à la sécheresse.
– Au moins 15 jours avant chaque récolte, il faut éviter de traiter les plants.

LIRE :  Selon le site Forebears, on dénombre près de '' 629 462 noms de familles'' au Cameroun

Tu peux être multimillionnaire en cultivant sur une plus grande surface. C’est ainsi que je parviens à m’entretenir, être indépendante et prendre soin de moi. Je n’ai pas besoin de courir après un homme pour de l’argent. Il me semble que ces quelques informations te permettra de réaliser le réel potentiel d’une vraie culture de piments au Cameroun… et non simplement vendre le «piment » au péril de ta vie.

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications    OK No thanks