Etranger

Kenya: la vente des enfants devient un marché prolifique

Dans les rues de Nairobi au Kenya, les enfants sont de plus en plus enlevés et vendus au marché noir.

Selon les habitants du Kenya, les jeunes femmes sans abris sont les plus vulnérables à ce phénomène car sans moyens pour subvenir aux besoins de leur progéniture, des personnes inconnues vont à leur rencontre afin de leur proposer une somme d’argent contre leur enfant.

Des fois ces enfants sont arrachés à leur famille durant leur sommeil ou alors les parents sont drogués durant un déjeuner dans un café.

LIRE :  Coronavirus: selon l'OMS il est « beaucoup trop tôt » pour prédire une fin de l’épidémie

Rebecca raconte son histoire selon laquelle son fils a été enlevé dans son sommeil alors qu’il n’avait qu’un an. Bien qu’elle ait eu trois enfants après, elle ne cesse de penser à cet autre qui lui a été enlevé.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks