PolitiqueToute l'actu

La Mélancolie de Me Akere Muna face à la crise du NOSO.

La crise anglophone des régions du NOSO a eu des conséquences sur le quotidien des Camerounais.Pour Me Akere Muna, ne pas pourvoir s’y rendre fait très mal.

37 ans ce mois depuis le départ de Maman. 4 ans que je ne peux me recueillir auprès de sa tombe. Le NO/SO est dans la tourmente. Pour la paix il faut des étapes concrètes qui permettent de mettre fin à la souffrance et au sentiment de non-appartenance. Maman que tu me manques“.a écrit l’ancien candidat à l’élection présidentielle au Cameroun sur son compte Twitter.

Notons que la crise anglophone du Cameroun a débuté en 2016 et était basée sur “des revendications corporatistes des avocats et enseignants, bascule progressivement vers des revendications sécessionnistes fortes en raison des réponses jugées insuffisantes du gouvernement camerounais, du refus d’ouvrir un débat sur le retour au fédéralisme et de nombreuses violations des droits humains par les forces de sécurité camerounaises.”

LIRE :  L’Assemblée nationale du Gabon dépénalise un sujet tabou
Tags

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info Tel : +1(415) 800-3517

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks