PolitiqueToute l'actu

La police judicaire de Buéa pris d’assaut par les avocats.

Ils entendaient soutenir, le 26 juin 2020, deux de leurs confrères qui répondaient à une convocation pour une affaire qui remonte à 2019.
Plus de 80 avocats se sont mobilisés, le vendredi 26 juin 2020, devant les locaux de la direction de la police judiciaire du Sud-Ouest à Buea.

Exerçant dans le département du Fako, ils «ont ainsi fait foule pour la défense de deux des leurs. Me Tchana Anthony et Me John Kamani arrivés à la PJ vers 11h ce jour-là répondaient à une convocation suite à une plainte initiée par une dame, magistrat stagiaire au Tribunal de première instance de Buea au moment des faits en 2019», nous renseigne nos confrères du quotidien Le Jour dans son édition du 29 juin 2020.

Les deux avocats sont, entre autres, accusés «d’insultes». D’après notre confrère, la plainte avait été déposée en premier ressort chez le procureur général près la Cour d’Appel du Sud-Ouest. «Celui-ci a ensuite côté le dossier au procureur de la République près le TPI, qui, à son tour, a saisi la police judiciaire pour enquête».

L’exploitation des deux avocats a duré près d’une heure. «Ils sont encore attendus dans les locaux de la PJ vendredi prochain (3 juillet 2020) pour confrontation», indique le journal.

LIRE :  Homosexualité : Remy Ngono et Paul Eric Kingué se crachent les vérités
Tags

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications    OK No thanks