Culture & PeopleDiversToute l'actu

La riposte cinglante du Colonel Didier Badjeck à Richard Bona

Suite à la récente réaction de l’artiste musicien Richard Bona, qui a soulevé un débat et des réactions intrépides sur la toile, concernant son “canal d’or mis à la poubelle “; le Colonel Badjeck n’est pas resté indifférent.

Suite au premier message de Bona qui a suscité une riposte immédiate du colonel, un message piquant et taquin qui se constituait comme suit:

Non CORONEL IRRATIONNEL 👩🏿‍✈️👩🏿‍✈️👩🏿‍✈️

Vous n’avez jamais été un fan
Vous ne le serez jamais…
Vous n’avez pas la compétence de cette circonstance…🎼
On le sait que toute opposition à Bona au 237 est un appel de balle au Roi Biya.
La retraite vous donnant du vertige

vous voulez déjà vous replacer dans la nauséabonde…
Demande la recette à
REPARLE NDONDO.🦍 de crtv

De grâce allez-y sans le nom Bona.

Votre bilan n’est pas du tout éloquent cher CORONEL-19

1- lorsque des femmes et enfants se font tirer à bout portant dans le Nord
Vous avez tous nié a block que ce n’était pas votre armée.
Alors que vous le saviez que c’est bien la votre.

2- NGARBUH idem enfants et femmes tués…😢

3- Lorsqu’on décide de m’interdire du territoire, Sans aucun motif,
vous êtes tous silencieux comme une sardine…🐟

4- vous avez transformé une armée de protection en une milice de répression de votre population…

5- on vous a vu l’arme en main.😂😂
Imaginez une minute que je joue de la guitare comme vous maniez votre arme…😱😱🤪💥👎🏽👎🏽 #cancre
Ce serait comme mettre le clignotant à gauche et tourner à droite…😂😂😂 #237tamballon

Et là soudain vous étiez un fan 👀👀
😂😂😂😂
Allô Faux Q 🎼🎼 #cordes
l’estime à 1 centime.👀😳 GTFOH

LIRE :  Messanga Nyamding fait une prophétie sur M.E Owona Nguini

Le colonel est revenu sur scène avec un nouveau message très poignant. Lisons-le:

Ouhlala, le grand Richard Bona sort des bois sauvages et se réduit à une caisse de résonnance stupide, essoufflée et incongrue. Il y a urgence médicale! Son responsable de communication ne l’a certainement pas convaincu d’user d’éléments de langage approprié à une circonstance intellectuelle. Au moment où nous faisions nos classes, Bona excellait dans l’école buissonnière, grattait des cordes et est allé quelque part, de l’autre côté de la mer où il a continué de s’améliorer dans les boîtes de nuit, devenant une virtuose de la guitare. Je le lui concède, il n y a pas de sot métier…Mais de là à devenir politologue, communiquant, objecteur de conscience, allons, allons, un peu de modestie.

Musicien, toute chose qui ne lui donne pas le droit d’insulter les Camerounais de tous les noms d’oiseaux au motif qu’on lui aurait refusé un visa. Toute chose qui ne lui donne en aucun lieu, l’altitude de parler du Colonel Badjeck. Je n’ai pas traversé la mer à la nage Monsieur Bona, mais en passant un concours au niveau de l’Afrique, où l’on ne retenait que l’élite pour le pilotage. Donc voyez-vous, je ne suis pas un fantassin pour tirer aux mitrailleuses, mon arme c’est le manche à balai, mon épée c’est écrire, penser comment faire pour rectifier le comportement des gens élevés dans les marécages comme vous, pour qu’ils ne continuent pas à devenir des sujets sociologiques et anthropologiques préoccupants. Je sens que j’aurai du mal dans votre cas à faire pire, il y a une telle viscosité de haine et de gènes puériles dans votre ADN qu’il faudrait vous refaire entièrement. En plus, le chanvre que vous aspirez ne facilite pas la tâche, dans cette hypothèse il eût fallu débuter peut-être avec une thérapie médicale plus adaptée en établissant que votre problème est psychosomatique.

Vous vous reprochez de quoi? Vous avez galvaudé votre nationalité alors, laissez le 237 vivre dans sa vérole. Vraiment je suis très déçu de votre niveau de réponse au pis-aller et d’une vulgarité abyssale. Je m’en veux de vous avoir adressé la parole, je vous ai aidé à donner l’impression que vous sachiez faire autre chose en dehors de la sphère théâtrale. Je ne vais pas exhiber ici mon CV, d’ailleurs vous ne sauriez pas ce qu’il est, vous vous êtes offusqué d’avoir reçu une médaille en bois? Et si vous saviez alors que je suis Officier de l’Ordre de la valeur, Chevalier de l’Ordre de la valeur, Médaillé d’or de la défense française cela vous mettrait encore plus de saugrenues envies jalouses? La Patrie reconnaissante jeune homme. Ce n’est pas vous qui décorez les Camerounais, c’est celui qui incarne les institutions et que vous insultez chaque jour. Nos institutions, et celui qui les incarne, nous les respectons, et les défendons. Venez-vous égarer dans vos soporifiques desseins de déstabilisation, on vous attend. En plus de vos droits d’auteur qui vous paye pour nous descendre. Vous êtes américain, alors parlez de la gestion du Corona virus chez vous et fichez la paix aux Camerounais. C’est pour cela que j’ai osé vous parler, en d’autres auspices, nous n’avons rien à nous dire. Hélas, vous m’avez démontré que vous êtes plus que bas dans l’échelle de l’intelligence, pire, vous n’êtes pas un gentleman. Vous voyez un Eto’o fils, ou un Neymar user de ce niveau de langage? En vous priant d’arrêter désormais toute conversation avec ma personne, parce que je ne vous répondrai plus jamais, vous ne méritez même pas mon mépris en fait. J’intercéderai cependant pour votre guérison, aussi pour que vous vous identifiiez aux mâles africains dans leur entière pratique…Vous voyez de quoi je parle.

LIRE :  Coco Emilia fête ses 30 ans ce jour ! Des clichés à couper le souffle !!!

Didier Badjeck

C’est désormais une mini gComme le disait quelqu’ un: “laissez la politique aux politiciens. Et la musique aux musiciens “

Paule Bao

Paule Bao

Paule Bao est auteur et contributrice professionnelle spécialisée dans sujets liés à la culture, et aux médias. Elle a par ailleurs une expérience dans la presse écrite et parlée, et a eu à animer plusieurs émissions radiophoniques notamment sur Mirror Radio 93.7 FM, basée à Douala. Email : paule.bao@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks