SportToute l'actu

Le Bayern Munich brise le rêve parisien et remporte sa 6 e champions league !

Une soirée épique ! Le but de Kingsley Coman en deuxième mi-temps a donné aux champions d’Allemagne une victoire 1-0 sur le Paris Saint-Germain et leur sixième titre dans la meilleure compétition de clubs européens de football.

Le Paris Saint-Germain est obsédé par la Ligue des champions depuis une décennie. Il a dépensé des milliards à sa quête. Il s’est frayé un chemin dans les couloirs du pouvoir et a souvent enfreint les règles, à la fois dans la lettre et dans l’esprit , il ne souhaite rien de plus que ce trophée suprême, qui lui conférerait enfin le respect de tous…mais au finish, ce sont bien les images du joueur le plus cher du monde qui ont fait le tour du globe…

Au coup de sifflet final, les caméras ont cherché le désespoir. Ils l’ont trouvé dans l’allure désespérée de Neymar, assis sur le banc du Paris Saint-Germain; les larmes aux yeux. Neymar, regardant au loin…Neymar, la tête entre les mains.

Neymar est perdu… il est le joueur le plus cher du monde et son club est le projet le plus riche que le football ait jamais vu.

Sa carrière a été façonnée par l’argent et les ambitions du club en sont alimentées. Il est l’étoile concernée uniquement par sa propre lumière. Il est le prince qui aspirait à être roi ..

Sa quête est la quête de son club: « envoyer un message au monde », pour reprendre une expression utilisée par Mbappé il y-a trois ans, marquer les cœurs et les esprits, prouver leur grandeur et valeur et enfin gagner en reconnaissance.

LIRE :  La Mélancolie de Me Akere Muna face à la crise du NOSO.

Tous deux considèrent la Ligue des champions comme la seule étape qui puisse permettre que cela soit réalisé.

Et pourtant … les deux ont échoué lors de la dernière étape dimanche: un seul but a en effet suffi à donner au Bayern Munich une victoire 1-0 consacrant une sixième couronne européenne pour davantage prolonger l’agonie du PSG.

Neymar et son entraîneur, Thomas Tuchel, n'avaient jamais été aussi proches du trophée de la Ligue des champions au PSG
Neymar et son entraîneur, Thomas Tuchel, n’avaient jamais été aussi proches du trophée de la Ligue des champions au PSG…
Crédit – Miguel A. Lopes / Agence France-Presse – Getty Images

Dans ces prises de vue persistantes, dans le silence, Neymar a non seulement illustré ce que cela ressentait, mais a également exposé les limites qui l’avaient conduit, lui et son équipe, jusqu’ici.

Il est toujours plus facile de raconter une histoire individuelle que collective. Il n’y a pas d’image unique – ni le centre millimétré de Joshua Kimmich, ni la précision chirurgicale de Kingsley Coman, ni les huit membres de Manuel Neuer – qui résume en quelques mots, la source du succès du Bayern.

Il n’y a pas non plus une seule explication concise. Le Bayern était, par une nuance, la meilleure équipe du tournoi. Et dans cette finale, deux équipes chargées de talents offensifs se sont affrontées à Lisbonne pour créer un jeu qui était plus un drame à combustion lente qu’un divertissement à tir rapide.

Les deux ont défendu avec courage et acier et réfléchi. Ni l’un ni l’autre n’était aussi assuré que d’habitude. Robert Lewandowski était un peu en deçà de son aisance habituelle devant le but; Kylian Mbappé, tatillon et maladroit, Neymar se la jouant solo…

LIRE :  Bamenda : les habitants crient au secours!!!
Mbappe quoi que hors-jeu, s’est heurté à un mur Dimanche soir à Lisbonne

Les deux équipes étaient à la recherche d’un triplé national et européen, et pourtant ni l’un ni l’autre n’était tout à fait lui-même. Le Bayern a gagné parce qu’il s’est rapproché du PSG, parce que sa perception de soi est mieux définie, car il puise sa force et son émerveillement dans son système et non dans le talent somptueux de ses individus.

Hansi Flick, l’entraîneur du Bayern, a eu le courage de ne pas changer de tactique par respect de la redoutable ligne de front du PSG. Le Bayern a joué la ligne défensive haute qui, selon un consensus commun, Mbappé en particulier apprécierait.

Il faisait confiance à ses joueurs pour ne pas cligner des yeux. Les marges étaient bonnes et le PSG a à peine joué mal, mais la récompense justifiait le risque.

Ce ne sera pas un réconfort pour Neymar et ses coéquipiers, bien sûr. L’identité du joueur qui a crucifié le PSG hier soir, remue le couteau dans la plaie.

LIRE :  Stéphane Bahoken déçu par sa non-sélection en équipe Nationale par Conceicao

Coman est né et a grandi à Paris; il a rejoint l’académie de la jeunesse du PSG comme un enfant. Il était coéquipier de Presnel Kimpembe, le défenseur central du champion de France, jusqu’à l’âge de 18 ans.

Coman a fait sa première apparition pour l’équipe senior du PSG à 16 ans, le plus jeune joueur à le faire. Comme tant d’autres, il est un produit de Paris et de ses banlieues…Et pourtant Coman, comme Paul Pogba et Ngolo Kanté etc est allé voir ailleurs.

Coman’s header beat Keylor Navas and gave Bayern a 1-0 lead.
La tête de Coman a battu Keylor Navas et a donné au Bayern une avance de 1-0.Crédit…Photo de la piscine par David Ramos

Coman est parti pour la Juventus en 2014, frustré par le manque d’opportunités que lui offrait l’équipe de sa ville natale. L’ampleur des investissements des soutiens qatariens du PSG avait alors fait du club un terrain en jachère pour les jeunes espoirs.

Coman est allé en Italie, et de là à Munich. Maintenant, il est revenu hanter le club qui l’a façonné, et l’a vaincu, brisant définitivement son slogan « Rêvons plus grand. »

His joy was particularly stinging for P.S.G.: Coman came up through the club’s youth teams.
Sa joie était particulièrement déchirante pour le PSG: Coman a joué dans les équipes de jeunes du club. Crédit…Manu Fernandez / Agence France-Presse – Getty Images

Tags

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info Tel : +1(415) 800-3517

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks