SociétéToute l'actu

Le calvaire des étudiants tchadiens qui avaient fui le Cameroun à cause du covid-19

Ils dorment en bordure de rue comme l’on peut le constater sur cette photo. Ils sont des centaines à avoir quitté les différentes villes du Tchad. Et cela fait quelques jours qu’ils vivent cette situation précaire.

Ils, ce sont les étudiants tchadiens, qui ont décidé toute honte bue de regagner leurs lieux d’études en terre camerounaise. Ils étaient rentrés en mars dernier, dans des conditions aussi difficiles (ils avaient été mis en quarantaine à Koutéré), en fuyant le coronavirus. Alors que la maladie n’est toujours pas enrayée, ni au Tchad ni au Cameroun, les autorités camerounaises ont décidé de rouvrir les universités pour que les cours reprennent. Il fallait donc que ceux que les internautes appellent ironiquement « les mourants en famille » (en quittant le Cameroun, certains d’entre eux avaient laissé entendre qu’ils préféraient venir mourir en famille) repartent pour reprendre le chemin des amphithéâtres.

Si les autorités tchadiennes leur ont donné une autorisation expresse pour sortir des différentes villes toujours sous la mesure d’isolement sanitaire, ils se sont vu refuser net l’entrée sur le sol camerounais. Parce que, pour des raisons liées à la lutte contre la Covid-19, les autorités de ce pays frère gardent toujours leurs frontières terrestres et aériennes hermétiquement fermées. Surtout parce qu’en leur donnant l’autorisation de sortir de la quarantaine, les autorités tchadiennes ont manqué d’obtenir préalablement pour eux l’autorisation d’entrer en terre camerounaise.

LIRE :  Escroquerie , abus de confiance — Marie Paule traînée en justice

Alors qu’une lettre signée du ministre camerounais de l’Administration du Territoire, Atanga Nji Paul, autorise le gouverneur de la région de l’Extrême-nord et le préfet du Logone et Chari à les laisser voyager jusqu’a leur établissement de destination, ces étudiants qui fuyaient le Cameroun comme la peste au déclenchement du Coronavirus reviennent la queue entre les jambes… Le Covid-19 n’étant pas l’apanage d’une nation, le Tchad a également connu ses premiers cas les jours qui suivaient et aucun des deux pays n’a encore réussi à éradiquer la pandémie. Même si au Cameroun, la situation semble parfaitement maîtrisée par les autorités.

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications    OK No thanks