Culture & PeopleToute l'actu

Le feuilleton sénégalais “Maîtresse d’un homme marié ” qui défraie la chronique en Afrique

Diffusée depuis le 25 Janvier 2019 sur 2sTV la chaîne privée du Sénégal et sur YouTube en Wolof sous-titrée en français; la série évènement tant attendue : “Maitresse d’un homme marié “, fascine les coeurs voire les moeurs des femmes Sénégalaises en particulier et Africaines en général… Nous vous plongeons au cœur de ce feuilleton qui reflète le visage d’une société où les femmes revêtent multiples casquettes fastidieuses…

Maîtresse d’un homme marié” est un feuilleton télévisé sénégalais qui conte l’histoire de Marème Dial, qui après son retour de la France va élaborer des projets de mariage avec l’élu de son cœur. Malheureusement, des projets qui n’aboutiront jamais vu que la jeune cadre d’entreprise se fera tromper par ce dernier et ainsi plongera dans une grande déception qui va la conduire à ne plus croire aux hommes et en l’amour. Mais elle bafouera ses principes et restrictions, lorsqu’elle rencontre Cheick Diagne, un homme marié qui vit avec sa compagne Lala N’diaye et sa fille Noura. Laissant parler le cœur, la belle fera tout pour s’immiscer dans la vie du couple et finira par devenir la seconde épouse de Cheick.

C’est aussi l’histoire de Dialika Sagna une femme honorable et surtout performante dans son lieu de service qui, malgré les violences conjugales qu’elle subit de la part de son mari alcoolique Birame, arrive à être une femme courageuse et qui arrive a joindre les 02 bouts en tant que mère , dans son travail et sa vie de couple.

LIRE :  Comment reconnaître un sorcier dans sa famille ou son entourage ?

Une série originale qui plonge les femmes Sénégalaises et Africaines dans des histoires qu’elles vivent au quotidien : entre viols, violences conjugales, trahison, ambition, amour, polygamie, dépression, séduction... tout est au rendez-vous pour permettre à ces jeunes femmes de nos sociétés africaines qui par déception, se retrouvent souvent entre l’écorce et l’arbre préférant ainsi une liberté de part leur statut de femme indépendante mais aussi un besoin de l’autre sexe opposé afin de satisfaire une libido exprimée. Telle que traduite la “Tchiza“.

On y retrouve aussi l’histoire de Dior Diop la meilleure amie de Dialika victime d’un mariage forcé et de Racky hantée par le souvenir d’un viol.

LIRE :  Le ministre Atanga Nji décidé d'en decoudre avec le MRC

Cette série permet aussi d’avoir une dimension plus visionnaire pour l’Afrique. En effet, elle déconstruit ainsi les schémas classiques et traditionnels par l’intégration par exemple du Psychiatre à la place du marabout.

Quoiqu’il en soit cette série doit avant tout son succès grâce a la jeune Kalista Sy, réalisatrice et scénariste née vers 1982 et à ses deux actrices phares notamment Halimatou Gadji qui joue le rôle de Marème et de Ndiaye Ciré Bà dans le rôle de Dialika. Dans une interview accordée sur le plateau de TV5 monde lors du Journal d’Afrique, Halimatou a confié que parfois il lui est difficile de supporter les préjugés d’une société qui n’arrive pas à différencier le personnage à la TV de Halimatou dans sa vie normale.

LIRE :  Coupe du roi: Le Barça et le Real Madrid éliminés en quarts

“Maîtresse d’un homme marié ” est diffusé tous les lundi et vendredi sur A+ à 17h30

Paule Bao

Paule Bao

Paule Bao est auteur et contributrice professionnelle spécialisée dans sujets liés à la culture, et aux médias. Elle a par ailleurs une expérience dans la presse écrite et parlée, et a eu à animer plusieurs émissions radiophoniques notamment sur Mirror Radio 93.7 FM, basée à Douala. Email : paule.bao@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks