PolitiqueToute l'actu

Les frontières Camerounaises seront fermées à partir de …

Le compte à rebours pour les élections législatives et municipales a débuté. Plus que 48 heures en effet avant que les électeurs camerounais ne se rendent aux urnes pour élire leurs députés et conseillers municipaux. À l’approche de l’échéance, le ministre de l’Administration Territoriale, Atanga Nji, indique dans une note, les mesures de restrictions imposées aux personnes et à leur bien.

L’arrêté rendu public ce jeudi, est divisé en deux chapitres. Le premier, sur les dispositions générales précise dans son article 1, alinéa 2, que les mesures concernent notamment « la liberté de circulation des personnes et des biens, l’exercice des activités lucratives, la liberté des jeux et la sauvegarde de la liberté et du secret du vote ». 

Dans le second chapitre relatif à la liberté de la circulation des personnes et des biens, l’article 2 stipule que « Les frontières nationales sont fermées 48 heures avant le jour du scrutin. Elles sont rouvertes le lendemain de la clôture du scrutin. Aussi, poursuit l’arrêté, la circulation des personnes et des biens par voie voie routière, ferroviaire ou aérienne, est interdite du 8 février 2020 à partir de minuit au 9 février 2020 à 18 heures ».

Concernant justement l’interdiction de la circulation des personnes et des biens par voie voie routière, ferroviaire ou aérienne, le ministre Atanga Nji rappelle qu’elle ne s’applique pas« aux personnes et aux biens circulant dans un périmètre urbain ou dans une même localité située en zone rurale ainsi qu’aux véhicules automobiles des forces de défense et de sécurité; les conducteurs d’ambulance munis d’un laissez-passer spécial; les aéronefs dont la mise en circulation est liée au fonctionnement des forces de sécurité, à une évacuation sanitaire ou aux opérations d’acheminement du matériel électoral; les avions effectuant les vols internationaux; les membres et délégués d’ELECAM (organe des élections), ainsi que les observateurs et journalistes dûment accrédités ».

« Les activités lucratives et la pratique des jeux sont interdites le jour du scrutin », indique l’arrêté. Il s’agit entre autres des débits de boisson, des magasins, boutiques, salles de jeu, marchés, activités industrielles etc. Le texte donne le pouvoir à l’autorité administrative, quand la nécessité se présente, d’interdire toute activité susceptible de perturber le bon déroulement du vote.

LIRE :  Sadio Mané: '' le ballon d'or... pour le peuple Sénégalais''

Enfin, les attroupements, clameurs et manifestations sont interdits devant les bureaux de vote le jour du scrutin, informe encore l’arrêté dont les gouverneurs, préfets et sous-préfets sont chargés de mettre en application.

Davidson Ngomengom

Davidson Ngomengom est un auteur et rédacteur spécialisé dans les chroniques sportives. Doté d'une maîtrise transversale des sujets d'actualité, il a, à son actif de nombreuses contributions dans la presse écrite, et les blogs sportifs. Email : ngomengom.davidson@newsclic.info Tel : (237) 666 885 340

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks