EtrangerToute l'actu

L’Iran lance des missiles sur des bases américaines

L’Iran avait menacé Washington de représailles après la mort du général iranien Qassem Soleimani, tué par des frappes américaines en Irak. Cinq jours après, Téhéran a lancé, aux alentours de 1 h 30 (heure locale), plus de quinze missiles balistiques contre deux bases militaires irakiennes abritant des forces de la coalition menée par les États-Unis.

Ces frappes, survenues en trois vagues, ont touché les bases d’Aïn al-Assad (ouest) et Erbil (nord), a déclaré mercredi 8 janvier le département américain de la Défense, confirmant une information de la télévision d’État iranienne.

L’agence de presse iranienne Mehr rapporte que les Gardiens de la révolution, l’armée idéologique de la République islamique en Iran, ont mené l’attaque contre la base aérienne d’Aïn al-Assad pour venger la mort du général Qassem Soleimani. Selon les médias officiels iraniens l’attaque a fait plus de 80 morts dans les rangs américains. Aucun média américain ne l’a cependant confirmé ou infirmé.

LIRE :  Les êtres humains ont des particules d’étoiles en eux : Une étude fait une découverte bouleversante

“L’Iran a pris des mesures proportionnées d’autodéfense conformes à […] la Charte de l’ONU en attaquant une base d’où ont été lancées des attaques lâches contre nos citoyens et officiers de haut rang’’ à twitté le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif. Précisant ne cherchons pas l’escalade ou la guerre, mais se défendre contre toute agression.

Lire aussi : Donald Trump vient il de declencher la 3 e guerre mondiale ?

Quelques heures après cette riposte iranienne, de nombreux avions militaires survolaient la capitale irakienne, ont constaté des journalistes de l’AFP. 

Israël, Dubai et les alliés de Washington menacés

L’Iran a prévenu que toute agression américaine contre Téhéran de la part des États-Unis ou de leurs alliés donnera lieu à une réponse dévastatrice. Ils ont également menacé de frapper Dubai, Israël et d’autres alliés américains en cas de représailles.

“Nous conseillons au peuple américain de rappeler les troupes américaines déployées dans la région afin d’éviter de nouvelles pertes et de ne pas permettre que la vie de ses soldats soit davantage menacée par la haine toujours croissante du régime” américain, ajoute le communiqué des Gardiens de la révolution. L’Ayatollah Ali Khamenei se félicitant de ces frappes a pour sa part déclaré lors d’une communication télévisée retransmise en direct que ‘’L’Iran met les USA garde et procédera à des réponses plus écrasantes’’ si Washington riposte à l’attaque.

LIRE :  Le Maroc vainqueur du Chan 2021 !

Lire aussi : Sadio Mane remporte le ballon d’or africain

Un bilan manifestement occulté

La première réaction de Donald Trump s’est faite comme à son habitude sur le réseau social Twitter ” L’évaluation des dégâts et des victimes est en cours. Jusqu’ici, tout va bien !”, a-t-il lancé.

Quelques heures après l’attaque, l’agence fédérale de l’aviation américaine a interdit aux avions civils américains le survol de l’Irak, de l’Iran, ainsi que des eaux du golfe Persique et du golfe d’Oman.

LIRE :  Solidarité : Mouelle Kombi au chevet de Jean Paul Akono

La crainte d’une escalade internationale

Ces frappes iraniennes font redouter une déflagration généralisée sur le sol irakien, une escalade régionale, voire une guerre ouverte entre Washington et Téhéran, qui faut-il le rappeler dispose de solides soutien auprès de l’Empire du Soleil Levant ( Chine ) et de la Russie…

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks