PolitiqueToute l'actu

Maurice Kamto provoque encore Paul Biya et menace de faire constater la vacance du pouvoir !

Après son ultimatum de 07 jours adressé au Président Paul Biya, Maurice Kamto a publié dans la nuit du Vendredi, une déclaration longue de Neuf pages…

Il était attendu au tournant. Aussi bien par ses partisans que ses fervents opposants. Non, Maurice Kamto n’a pas commis l’irréparable. Il ne s’est pas une fois de plus proclamé Président de la République, même s’il continue de clamer haut et fort qu’il est le président élu, il ne s’est pas dirigé avec une foule de supporters à Etoudi … il n’aurait pas osé, raisonnablement. Alors, l’ultimatum a t-il accouche d’une souris blanche, à l’instar des précédentes marches blanches, ou d’une fumée blanche qui le porterait enfin où ses rêves les plus tendres sont portés ?

LIRE :  Un camion perd le frein et terminé son trajet sur une vendeuse de la rue au quartier ngousso à Yaounde

L’appel à la désobéissance civile et le constat de la vacance du pouvoir

Dans son propos liminaire, la déclaration de Maurice Kamto se veut circonspecte. Mais si Président du MRC commence par dresser le constat de l’échéance de sa mise en demeure; En rappelant les raisons qui l’ont poussé à émettre cet ultimatum, il hausse rapidement le ton, accusant notamment le Président Paul Biya d’avoir lui même laissé « répandre la rumeur de sa propre mort pour essayer de tester la réaction des camerounais afin de revenir afficher sa forme physique et narguer ses compatriotes. » .

Par ailleurs, ses appels lancés dans le volet social tendent à encourager la désobéissance civile. C’est ainsi qu’il tranche : « Les sociétés de distribution d’eau et d’électricité ne devront pas recouvrer le paiement des quittances d’électricité, d’eau pendant trois mois : avril, mai et juin;Le paiement des patentes par les transporteurs est suspendu pour la même durée; Le paiement des droits de marché par les vendeurs en détail et les bayam-salams est suspendu ».

Pour terminer, le président du MRC donne un prochain ultimatum de 07 jours et menace de constater la vacance du pouvoir par les instances compétentes si le Président de la République ne donne pas une « preuve physique que c’est bien lui qui est aux commandes de l’Etat. »; Se réservant par ailleurs le droit d’appeler à des mesures plus radicales. Le bras de fer continue donc entre Maurice Kamto, et le silence de Paul Biya…

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications    OK No thanks