PolitiqueSociétéToute l'actu

Mort d’un médecin des suites de complications au Coronavirus : Les circonstances du drame…

La triste nouvelle est tombée ce matin! En effet, le Docteur Tchouamo Michel , directeur de la Clinique Crystal à Makepe est décédé de suite du Coronavirus…

D’après des sources sûres, il aurait reçu la visite d’un de ses amis des U.S.A récemment revenu au Cameroun il y a quelques jours. Et c’est au cours de ces retrouvailles qu’il se fera directement contaminé.

Selon d’autres sources médicales, il en ressort qu’il aurait été reçu hier jeudi 02 Avril 2020 et intubé directement aux soins intensifs. Avant ça, ayant décidé de se confiner dès le moment où il s’est rendu compte qu’il présentait plusieurs symptômes, ce n’est qu’après quelques jours qu’il décidera de finalement se rendre dans plusieurs grands centres dont: Laquintinie, l’Hôpital Genyco obstétrique de Yassa où il ne pourra être reçu car faute d’équipements suffisants.

LIRE :  Révélation explosive : Sarkozy, Fillon et Juppé ont envoyé des terroristes au Mali

Tout porte à croire que le Cameroun a les moyens nécessaires pour faire face aux virus mais alors, ces moyens sont-ils suffisants ?

Le risque latent d’une démobilisation généralisée du personnel médical

La victime; Âgée d’une cinquantaine d’années était un médecin spécialiste en ORL ( Oto-rhino laryngologie). Ce décès survenu brusquement vient une fois de plus enfoncer une porte déjà ouverte en ce qui concerne le déficit d’infrastructures médicales au Cameroun.

L’on est donc en droit de se poser la question suivante : Si le personnel médical venait à être mis en rogne, en dépit du serment d’hypocrate et de l’obligation de servir du fait d’une démobilisation généralisée, qu’adviendrait t-il ?
Le personnel médical étant en première ligne technique face aux malades est donc le plus exposé du fait de leur serment professionnel.


A titre de rappel, au cours d’une conférence de presse conjointe à Yaoundé le 24 mars derniers, avec le presidents des ordres des médecins et des pharmaciens, les présidents des chirurgiens dentistes et sa collègue des professionnels et techniciens medico-sanitaires avaient appelé les autorités outre à équiper les centres de santé dédiés mais de doter les praticiens des matériels de protection requis.

À cette date, même s’il est annoncé de nombreuses mesures de la part du MINSANTE, la mise en œuvre semble avancer à pas de tortue et le personnel médical est de plus en plus hésitant à recevoir les patients présentant des symptômes du Covid-19; En conséquence ces derniers déambulent dans les cours des centres de formations sanitaires, parfois abandonnés à leur propre sort et se remettant à leur bonne étoile…sans qu’aucun expert médical n’ait pu établir s’ils sont porteurs du SARS-Cov2 (Covid-19) ou non…

Paule Bao

Paule Bao est auteur et contributrice professionnelle spécialisée dans sujets liés à la culture, et aux médias. Elle a par ailleurs une expérience dans la presse écrite et parlée, et a eu à animer plusieurs émissions radiophoniques notamment sur Mirror Radio 93.7 FM, basée à Douala. Email : paule.bao@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks