PolitiqueToute l'actu

Nécrologie : L’hommage de Paul Biya à Gwendoline Etonde Burnley décédée au mois de mars

Paul Biya à travers un message officiel, a présenté ses condoléances officielles à la famille éplorée de Gwendoline Etonde Burnley, la première femme députée de Limbe à l’Assemblée nationale, décédée le 07 mars dernier.

Alors que feu l’honorable Gwendoline Etonde Burnley entame aujourd’hui son voyage vers l’Éternité au cours d’une cérémonie funéraire STRICTEMENT PRIVÉE, les habitants de Limbe pleurent et se souviennent de ce pilier de la ville, dont l’engagement pluridisciplinaire pour le développement de Limbe est reconnu par tous. Elle laisse un héritage inspirant aux générations futures.

Les trois mandats de l’honorable Gwendoline Etonde Burnley (1973-1998) à l’Assemblée nationale ont fait d’elle une parlementaire de référence dans tout le Cameroun car elle était éloquente et méticuleuse dans l’analyse des allocations budgétaires. “Je n’ai jamais laissé de répit aux ministres chargés de mettre en œuvre les projets destinés à ma circonscription. J’étais une véritable nuisance. Les gens me donnaient ce que je voulais, pour se débarrasser de moi”, a-t-elle déclaré à Nyanga Magazine en 2010.

LIRE :  Un commandant de Brigarde poignarde un jeune homme et le jette en Prison

Avant l’Assemblée nationale, l’honorable Gwendoline Burnley a été membre de l’Assemblée de l’Ouest du Cameroun de 1967 à 1973.

Née à Buea le 29 février 1932 de feu Hannah Nene et Ernest Kofele Martin, la jeune Gwendoline Etonde Burnley a fait ses études primaires et secondaires au Cameroun et au Nigeria respectivement avant de se rendre en Angleterre pour des études universitaires. Elle a obtenu une licence (avec mention) en langue et littérature anglaises à l’université Queens (anciennement Kings College de l’université de Durham) de Newcastle-upon-Tyne en 1958 et un diplôme en politique de protection sociale pour les pays à faibles revenus à l’Institut d’études sociales de La Haye, aux Pays-Bas, en 1959.

Lorsque l’honorable Burnley est retournée au Cameroun en 1959, elle a été l’une des premières Camerounaises à obtenir une licence. Elle a accepté un poste à l’École normale supérieure pour hommes de Kumba, où elle a rencontré et épousé le jeune agent agricole Robert Efesoa Burnley. Lorsque son mari a été muté à Buea pour être promu au poste d’officier principal de l’agriculture, elle a également été transférée à l’administration centrale de Buea, précisément au ministère de l’éducation. Elle a occupé les postes de responsable de l’éducation et de responsable administratif avant que le Dr Bernard Fonlon ne la repère et la dirige vers les affaires parlementaires.

Avant sa mort le 7 mars 2020, l’honorable Gwendoline Etonde Burnley était également membre du conseil d’administration de la SONARA et de plusieurs organisations de la société civile. Adieu à l’honorable Gwendoline Burnley. Vous avez mené le bon combat. Ci-dessous, la correspondance du Président de la République, S.E Paul Biya :

LIRE :  Paul Eric Kingue est décédé .

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications    OK No thanks