PolitiqueToute l'actu

Parlant de Maurice Kamto, Mboua Massock déclare: « Quelqu’un qui a pissé sur lui, juste parce que la police l’a arrêté, ne peut pas conduire une révolution »

Ce dimanche 30 Août 2020, lors de l’émission “Osons le Dire” diffusée sur les antennes d’ABK radio, le père des villes mortes des années 90, Mboua Massok s’est exprimé librement sur le cas du MRC de Maurice Kamto et de l’initiative de celui-ci qui vise à mobiliser le peuple camerounais pour dire “NON” aux élections régionales et “Oui au renversement de Paul Biya et son régime”.

D’un ton serein et libre il a déclaré : «Quelqu’un qui a pissé sur lui, juste parce que la police l’a arrêté, ne peut pas conduire une révolution » estimant par là que le Pr Kamto serait incapable de mener à bien, une véritable révolution car n’étant pas encore assez “préparé“.

Un argument qu’il défend et illustre par cet exemple de Jean Fochivé qui en 1990, torturait le peuple camerounais: « Le lancement des villes mortes visait à faire sortir les camerounais des bars pour écraser la peur et s’engager dans les champs de la réflexion».

LIRE :  Sadio Mané 5ème,Mohamed Salah 3 ème... Classement des footballeurs les plus chers de l'année 2020.

Toutefois, l’activiste camerounais n’est pas à sa première critique envers le président du MRC. Déjà en juillet 2020, il critiquait le Hold-up lancé par Maurice Kamto.  « Si tu gagnes une élection et on vole ta victoire, ça veut simplement dire que tu n’étais pas préparé à prendre le pouvoir», affirmait-il.

Par ailleurs, il faut préciser que lors d’une émission sur Équinoxe TV, le président du MRC avait clairement dit que, lorsqu’il avait été arrêté à Douala puis conduit à Yaoundé, il avait eu des envies pressantes durant le trajet. Malheureusement, les forces de maintien de l’ordre ne lui ont pas permis de faire ses besoins d’où il a été contraint de pisser sur lui.

LIRE :  22 Septembre 2020: le sang a coulé et il y a eu des morts!

Paule Bao

Tags

Paule B

Paule est auteur et contributrice professionnelle spécialisée dans sujets liés à la culture, et aux médias. Elle a par ailleurs une expérience dans la presse écrite et parlée, et a eu à animer plusieurs émissions radiophoniques notamment sur Mirror Radio 93.7 FM, basée à Douala.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications    OK No thanks