Politique

Présidence à vie en Afrique francophone noire

L’Afrique est considérée comme le berceau de l’humanité et ce de par ses multiples civilisations qui, avaient chacune une gestion de la communauté spéciale avec des rois et des chefs.


L’Occident est arrivé avec la politique et le système de gérance des pays par des présidents ; avec la venue de la démocratie, l’on a assisté à la naissance de plusieurs systèmes de gouvernance.
L’Afrique noire francophone notamment a connu de nombreux dirigeants qui ont accédé au pouvoir soit par la voie des urnes mais aussi grâce à des putschs politiques. Cependant, la plupart a opté de se maintenir au pouvoir de manière définitive et certains sont devenus des présidents rois.

De nombreux exemples peuvent illustrer ces cas de figure :
Tout d’abord en Afrique centrale
• Le Cameroun jadis sous-tutelle française, le président actuel a accédé à la magistrature suprême en 1982 à la suite de la démission de son prédécesseur. Aujourd’hui en 2020, 38 ans plus tard, de nombreuses générations n’ont connu que cet élu.

• Congo Brazzaville, Denis Sassou Nguesso arrive au pouvoir le 25 octobre 1997 et 23 ans plus tard il y est toujours.
• Le même processus se remarque chez le voisin du Congo démocratique où le 06 Décembre 2006 Joseph Kabila prend les rênes et ce jusqu’au 25 Janvier 2019 où le peuple exprime son ras-le-bol aux urnes. Situation qui n’a toujours pas trouvé de solution de nos jours.
• La palme d’or de la plus grande longévité revient à Omar Bongo du Gabon qui a dirigé pendant 41 ans le Gabon, seule la mort a eu raison de ce long règne.
Depuis sa mort, son fils veut pérenniser la tradition.
De l’autre côté en Afrique de l’Ouest le Mali n’est pas en reste car, Moussa Traoré a gouverné le pays pendant 21 ans.


Au vu de ces exemples qui ne sont pas des cas isolés, l’on est tenté d’affirmer l’hypothèse selon laquelle la présidence en Afrique noire francophone est à vie pour celui qui accède au pouvoir. Qu’est-ce qui peut expliquer cet état des choses ? En Afrique les populations vivent dans les conditions précaires et accéder à la présidence est perçu comme une réussite. Ainsi chacun vient avec un programme politique qu’il présente afin de s’attirer les bonnes les bonnes grâces du peuple et une fois au sommet, il est impossible de lâcher prise ; car la soif du pouvoir et la jouissance de certains privilèges seraient au dessus de l’intérêt du peuple.

LIRE :  "Nous voulons sortir de la dictature du régime qui étouffe notre pays par une lutte pacifique". Dixit Maurice Kamto

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks