SociétéToute l'actu

Ramadan et coronavirus : Les recommandations de l’OMS

« Bon début de Ramadan aux musulmans.Profitons de cette période d’adoration et de prières pour davantage barrer la route au COVID-19.Restons chez nous!Restons connectés. » Tel est le SMS envoyé par une compagnie de téléphonie mobile à ses abonnés . Mais quel sens donner au ramadan cette année avec la crise du Covid-19 ?

Le ramadan est le mois sacré des musulmans, pendant ce mois les fidèles musulmans entreprennent plusieurs actions dans le but d’obtenir la miséricorde de DIEU .Celui de 2020 se fera dans un contexte particulier due à la pandémie de covid-19.Pélerinage annulé, mosquées fermées, rassemblements interdits …

Les fidèles se préparent à un mois sacré, qui devrait commencer ce Jeudi 23 Avril selon l’observation du croissant lunaire.

LIRE :  El Che Nou annonce le décès de Chantal Biya

la Mecque est désertée a l’approche du moi de jeune du ramadan en raison de la pandémie de covid-19 et du confinement généralisé dans nombre de pays musulmans.<< Nous sommes habitués à voir des mosquées bondée de gens pendant le jour, la nuit ,tout le temps .c’est un profond déchirement>> a confié le muezzin de la grande mosquée de la Mecque ALI al-Molla .la Kaaba, est vide .

Pour rappel les autorités saoudiennes ont suspendu le petit pèlerinage, la oumra, à la Mecque et Médine pour limiter la propagation du virus ,de même le grand pèlerinage qui devrait avoir lieu fin juillet est menacé.

LIRE :  Bertoua: l'armée Camerounaise perd deux vaillants soldats dans un accident de circulation

Les prescriptions de l’OMS

Afin de restreindre la progression du coronavirus, l’OMS appelle, en premier lieu, à la limitation des célébrations religieuses collectives. L’Organisation fait, notamment, référence aux prières de Tarwih, de la Nuit du Destin (Laylat El Qadr) ou encore de l’Aïd Al Fitr, qui marque la fin du mois de ramadan.

A cet effet, l’Organisation mondiale conseille fortement d’éviter les rassemblements ainsi que les ruées vers les marchés et les commerces. Elle rappelle qu’en ces temps de crise sanitaire, le maintien de la distanciation entre les individus est primordiale, afin d’éviter tout risque de contamination.

LIRE :  Breaking news: la résidence de l'ambassadeur du Cameroun à Paris prise d'assaut par la BAS

L’OMS conseille également de bien s’hydrater. Pour ce faire, le jeûneur est appelé à boire au moins 10 verres d’eau entre la période du Iftar et celle du S’hour. La rupture traditionnelle du jeûne avec des dates, qui sont une excellente source de fibres, est aussi préconisée.

La consommation d’aliments hydratants durant ces périodes est fortement recommandée, comme les soupes aux légumes de saison. Il est aussi question de favoriser une alimentation à base de céréales entières, de viandes maigres (grillées ou cuites au four) et de salades, composées de légumes frais à consommer crus pour une teneur en eau optimale.

Patrick Zambo

Rédacteur prolifique spécialisé en journalisme d'investigation, Patrick Zambo a rédigé des contributions pour de nombreux organes de presse nationaux et internationaux. Réputé pour sa rigueur et son impartialité dans le traitement de l'information, il sait faire montre d'une méthodologie à toute épreuve. Contact : patrick.zambo@newsclic.info Tel : +1(415) 800-3517

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks