SociétéTendancesToute l'actu

Shakiro raconte son calvaire dans les geôles de la prison de New-Bell

Le célèbre transgenre camerounais en liberté provisoire, a accordé à la Deutsche Welle sa première interview, après avoir passé cinq mois en prison avec son compagnon “Patricia”. Une entrevue dans laquelle, Il raconte le calvaire qu’il a vécu dans les geôles de la prison de New-Bell à Douala (la capitale économique du Cameroun).

👇👇👇

“Un bandit ou un criminel est mieux que quelqu’un qui entre en prison avec le motif d’homosexualité. Tu es traité comme un sous-homme. Le jour où Patricia et moi sommes entrés en prison, on nous a enchaînés avec les cadenas. J’ai beaucoup souffert en prison. Et j’ai fait deux jours avec ces chaînes. J’ai dû payer 15000 francs CFA pour qu’on me les retire.

LIRE :  Sergeo Ramos déroute le transfert de Kylian Mbappe

Je ne sortais presque jamais de ma cellule, seulement quand je devais aller me laver. Je recevais les moqueries quand je sortais de prison : ” sale pédé !”, “Sale homosexuel”, “Je vais te tuer !”, ” je vais te poignarder !” ” les gens comme toi ne méritent pas d’exister”, “Avec toutes les femmes qu’il y a dehors, tu choisis d’être homosexuel !” “Si j’accouche un enfant comme toi je vais le tuer !”

Compassion ou condamnation ?

Tags

Ulrich Nguena

Ulrich Nguena est un auteur et rédacteur spécialisé dans les chroniques sportives. Doté d'une maîtrise transversale des sujets d'actualité, il a, à son actif de nombreuses contributions dans la presse écrite, et les blogs sportifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications    OK No thanks