Toute l'actu

Société Immobilière du Cameroun : un préavis de grève sur la table du ministre du travail et de la sécurité sociale

La Confédération syndicale des Travailleurs du Cameroun (Cstc) par la voix de son président Célestin Bama a adressé le 26 octobre 2020, une correspondance au ministre du Travail et de la Sécurité sociale, dont l’objet « préavis de grève ».

Le Conseil d’administration qui a à sa tête le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès a reçu les plaintes des syndicalistes, travailleurs de la Société immobilière du Cameroun (Sic) qui s’opposent à la violation de leurs droits et intérêts par le Conseil d’administration. Il s’agit ainsi de: la dilution de la part des actions réservées aux employés de la Sic par le Conseil d’administration en irrégularité vis-à-vis de la loi Ohada L’envoi aux oubliettes du statut du personnel de la Sic par le conseil d’administration révisé conformément à la convention C144 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) sur les consultations triparties de la loi N°92/007 du 14 août 1992 portant sur le Code du travail au Cameroun La convention collective nationale du commerce à laquelle la Sic a adhéré et sans oublier le payement du 13e mois de ceux-ci.

Face à tout ce silence du conseil d’administration, les employés de la SCI estiment que cela est un mépris à leur endroit. Le préavis de grève encore sur le bureau du ministre du travail et de la sécurité sociale aura t-il ouvert la porte à des négociations ? Nous le saurons dans les prochains jours.

LIRE :  Trump a comparé la diplomatie avec Kim Jong-un à la datation, dit Bolton

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks