PolitiqueToute l'actu

Tentative d’assassinat de Maurice Kamto : La version d’un témoin oculaire

Alors que la situation reste tendue chez le Gouverneur du Nord relativement à l’assassinat dont le président du MRC aurait été la cible, un témoin assure qu’il s’agit d’un incident causé par un malheureux concours de circonstances.

En effet, selon lui le jeune gendarme , maréchal de logis chef prenait simplement des photos du cortège de Maurice Kamto lorsque, approché par les militants du MRC à l’allure menaçante, il a replié chemin. C’est ainsi que ces derniers se seraient mis à le brutaliser, trouvant une arme sur lui ; Toute chose qui ne serait pas étrange étant donné qu’il dispose d’un permis de port d’arme . Faux ! Rétorque le porte-parole du MRC Sosthène Medard Lipot qui déclare : « Il s’est infiltré dans le cortège, et à un moment, on l’a vu sortir son arme pour braquer vers la voiture du président. Il a eu la malchance qu’il était à moto, et qu’il y avait des voitures de part et d’autre. On a réussi à l’appréhender».

Alain Fogue faisant partie de la délégation qui a conduit l’individu mis en cause dans les services du gouverneur du Nord, Jean Abate Edi’i.

LIRE :  Hôpital de Deido: un bébé de trois mois et demi décède après que des médécins lui aient attribué un vaccin.

Certains pensent que le gendarme était dans une opération secrète qui visait la protection de Maurice Kamto, quoiqu’il en soit, la situation qui était jusqu’ici très tendue à Garoua, s’est décantée. Le suspect a été remis à la disposition des services du Gouverneur, tandis que Maurice Kamto, Alain Fogue et son cortège poursuivent leur tumultueux périple dans le Septentrion.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications.    Ok No thanks