DiversEconomieToute l'actu

Voici 25 metiers qui payent bien sans diplôme

VOICI 25 MÉTIERS QUI PAYENT BIEN SANS DIPLÔME.

1 – Trader


Le trader a pour mission de gérer intelligemment les échanges internationaux au nom d’une banque ou d’une société de bourse ou d’investissement. Il doit donc, en temps réel, dans des salles de marché, acheter et revendre des actions diverses de manière à obtenir des bénéfices intéressants.

Le métier de trader est parfois accessible sans diplôme. Aujourd’hui, beaucoup d’employeurs veulent avant tout des candidats qui font leurs preuves sur le terrain. Il sera donc nécessaire de faire sa place, et de démontrer ses compétences au travers de résultats rapides et satisfaisants.

Être trader demande une excellente connaissance du secteur de l’économie, un goût prononcé pour le risque et une réactivité à toute épreuve. Le trader doit également bénéficier d’une parfaite maîtrise de lui-même en toutes circonstances. Il doit savoir faire preuve de sang-froid, d’analyse et de rapidité même dans les situations les plus stressantes. Sachant nécessairement parler anglais et utiliser les outils informatiques les plus sophistiqués, le trader est également un très bon mathématicien qui jongle sans cesse avec des calculs complexes.

Souvent amené à travailler dans les grandes villes et à voyager au travers le monde, le trader est toujours en déplacement. Il doit faire face à de longues journées. Pour cela, il est indispensable d’avoir une bonne condition physique et surtout une importante résistance à la fatigue.

2 – Blogueur


Devenir blogueur est accessible à tous, sans aucune condition. Il suffit de créer sur le Net un blog à succès sur le thème de votre choix. En bénéficiant d’une grande notoriété, le blogueur peut être amené à gagner beaucoup d’argent, et faire de cette activité son revenu professionnel.

En effet, beaucoup de blogueurs célèbres sont contactés par de grandes marques pour des placements de produits, mais également par les médias en vue d’interviews ou de passages télévisés hautement rémunérés. De même, en faisant sa place dans le paysage numérique, d’autres projets professionnels intéressants peuvent rapidement vous êtes proposés. Les publicités permettent également un gain financier régulier de plus en plus élevé.

Attention cependant, la toile regorge de sites internets inconnus. Il sera donc indispensable de vous démarquer des autres pour gagner en notoriété. Pour cela, il sera nécessaire d’user des méthodes d’optimisation SEO les plus perfectionnées, mais également d’offrir à vos lecteurs un contenu unique et captivant. De même, votre espace en ligne devra sans cesse être alimenté, et il sera recommandé de proposer des options visant à attirer les followers telles que des jeux concours sous conditions ou des ventes en ligne ponctuelles ou régulières en lien avec le sujet de votre blog.

3 – Testeur de jeux vidéos


Si vous êtes un adepte des jeux vidéos, ce métier est indéniablement pour vous ! Le testeur de jeux vidéos a simplement pour rôle d’essayer les jeux vidéos avant leur commercialisation de manière à permettre aux entreprises de les perfectionner ou d’affiner leurs techniques marketing.

À noter cependant que l’objectif de sa mission ne se résume pas à s’amuser, mais avant tout à déceler dans le jeu toutes les failles éventuelles et d’évaluer sa justesse à tous les niveaux. Il reste quand même relativement agréable de travailler de la sorte, n’est-ce pas ?

Testeur de jeux vidéos reste indéniablement un métier qui paye bien sans diplôme. Il demande d’avoir le sens de l’observation et de l’analyse, de bonnes capacités d’anticipation et d’être capable de retranscrire des informations de manière organisée et claire.

4 – Influenceur


Né avec la grande démocratisation des réseaux sociaux, le métier d’influenceur est quelque peu particulier. Il désigne celui d’un individu qui a su faire sa place et gagner en notoriété au travers des plateformes sociales les plus célèbres telles que Instagram ou Facebook. En effet, l’influenceur est en quelque sorte une « star » des réseaux sociaux. Il partage au quotidien avec ses milliers de followers des photos et vidéos de sa vie personnelle et professionnelle.

Le gain financier de l’influenceur existe parce que ce dernier, au travers son statut et son exposition médiatique, influence considérablement les habitudes de consommation des gens ! Consciemment ou non, beaucoup de personnes imitent les personnalités qu’ils admirent.

Ainsi, de nombreuses marques proposent à l’influenceur d’effectuer des placements de produits. Il s’agit de postes sponsorisés dans lesquels l’influenceur se prend en photo avec un produit spécifique et en vante, de la manière la plus spontanée possible, les mérites. Par le biais de la personne de l’influenceur, la marque en question gagne énormément en visibilité et attire de nouveaux clients.

Bien sûr, l’influenceur, grâce à sa popularité, peut se voir proposer des projets professionnels intéressants et être invité par les plus grands médias. Devenir influenceur est donc également pour certains un tremplin vers de nouvelles opportunités professionnelles.

Cependant, tout le monde ne peut pas devenir influenceur. L’influenceur est avant tout une personne qui maîtrise parfaitement les techniques de communication. Il sait se vendre et attirer l’attention sur lui. Sortir du lot n’est pas donné à tout le monde. De même, l’influenceur doit bénéficier d’une personnalité originale ou d’un talent spécifique pour être intéressant aux yeux des internautes.

5 – Sportif de haut niveau


Aujourd’hui, de nombreux sportifs de haut niveau, notamment des footballers, sont riches et célèbres. Pourtant, ces personnes n’ont parfois aucun diplôme universitaire en poche. Qu’on se le dise, le talent paie. Certains ont su faire leur place directement sur le terrain et gravir les échelons !

Ainsi, si vous bénéficiez d’un fort attrait pour le sport et que vous excellez en ce domaine, il est possible de tenter votre chance ! Attention cependant, en général, les plus grands sportifs professionnels se font repérer dès leur plus jeune âge.

LIRE :  Le Onze de rêve de Toko Ekambi avec Adolphe Teikeu et Samuel Eto'o

6 – Hôtesse de l’air


En tant qu’hôtesse de l’air, vous avez pour mission d’accueillir les voyageurs et de vous assurer du bon déroulement de leur voyage en assurant leur bien-être et leur sécurité.

Contrairement aux idées reçues, les hôtesses de l’air gagnent bien leur vie. Le salaire d’une hôtesse de l’air en fin de carrière peut avoisiner les 3 500 euros par mois !

Ce métier est accessible sans diplôme universitaire. Il demande cependant certaines qualités telles qu’une bonne maîtrise de soi, une grande résistance à la fatigue, une présentation physique exemplaire ou encore savoir allier fermeté naturelle et amabilité en toutes circonstances. L’hôtesse de l’air doit également savoir parler anglais et savoir nager.

7 – Commerçant indépendant


À son propre compte, un commerçant peut gagner beaucoup d’argent sans avoir le moindre diplôme en poche. Faut-il encore que son commerce fonctionne bien !

Pour cela, il faut bénéficier d’une excellente approche marketing, d’une bonne connaissance du marché et d’un bon relationnel avec les clients. De même, être commerçant nécessite d’avoir quelques bases en comptabilité et de savoir prendre des décisions ingénieuses et rapides.

En ligne, ou par le biais d’un magasin physique, le commerçant doit savoir créer son portefeuille clients au travers la qualité de ses services comme en développant sa visibilité.

8 – Barman dans un établissement réputé


Le barman peut travailler aussi bien dans un hôtel, dans un restaurant, dans une brasserie que dans une boite de nuit. Il assure le service des boissons commandées par les clients et doit parfois réaliser certains cocktails. Il s’occupe également de la tenue de la caisse et parfois du rangement des bouteilles ou de la gestion des stocks.

Dans les établissements de luxe, les barmans bénéficient d’un salaire intéressant. Ils peuvent également toucher régulièrement d’importants pourboires ! Assurément, barman est un métier qui paye bien sans diplôme. Il y a d’autant plus de nombreux débouchés dans le domaine.

Pour devenir barman, il faut cependant avoir une certaine rapidité d’exécution et une bonne mémoire pour retenir les nombreuses commandes. De même, le barman doit souvent travailler dans un univers bruyant et avoir de nombreux clients. Il doit donc savoir exercer sous la pression, et gérer parfaitement son stress. De même, le barman étant en contact direct avec les clients, une approche commerciale est indispensable. Pour cela il doit faire preuve d’amabilité, mais aussi de fermeté quand cela s’avère nécessaire. Il n’est pas rare dans le monde de la nuit de rencontrer des situations conflictuelles liées à une surconsommation d’alcool.

9 – Hôtesse événementielle


Les hôtesses événementielles ont pour mission d’accueillir et d’orienter les clients dans le cadre d’événements ponctuels ou réguliers, qu’ils soient de nature politique, musicale, commerciale, sportive ou encore festive. Travaillant souvent dans des lieux prestigieux, l’hôtesse événementielle touche parfois beaucoup plus que le Smic Horaire sans avoir besoin du moindre diplôme.

En contact direct avec les clients, l’hôtesse événementielle doit cependant bénéficier d’une présentation physique irréprochable, d’une très bonne aisance relationnelle et d’un grand sens du commerce et de la communication. Représentant l’entreprise pour laquelle elle travaille, elle doit savoir se montrer souriante et aimable en toutes circonstances, ce qui n’est pas toujours facile face aux clients désagréables. De même, l’hôtesse événementielle travaille elle aussi parfois dans des lieux souvent bruyants et surpeuplés. Elle doit donc se montrer organisée, réactive. Souvent debout, et pouvant travailler de nuit, le métier d’hôtesse nécessite aussi une bonne résistance à la fatigue.

10 – Mannequin


On est d’accord, ce métier n’est pas accessible à tous. En effet, les agences de mannequins recrutent sur des critères physiques extrêmement sélectifs. Par exemple, les femmes doivent généralement mesurer plus d’1 mètre 75 et avoir des mensurations très fines, qu’il s’agisse du tour de taille, du tour de poitrine, du tour de hanche ou encore de la corpulence générale. De même, un mannequin doit nécessairement savoir dégager un charme unique sur les photos ou devant une caméra !

Cependant, si vous répondez à l’ensemble de ces critères, il devient possible de très bien gagner votre vie sans avoir le moindre diplôme en poche. Les mannequins peuvent parfois toucher entre 200 et 500 euros juste pour une séance photo ou un défilé ! Plus un mannequin acquit de la notoriété et travaille avec de grandes marques, plus ses prestations sont chères.

Attention cependant, le métier de mannequin n’est pas aussi facile qu’on l’imagine. Au travers ses nombreux déplacements et ses horaires de travail parfois décalés, il peut s’avérer très fatiguant. De même, rappelons que le mannequin gagne sa vie uniquement grâce à son physique. Il doit donc en permanence faire attention à ce dernier, ce qui est contraignant dans la vie quotidienne.

L’univers de mannequinat peut aussi s’avérer dangereux derrière le strass et les paillettes. Entre drogues, prises de médicaments ou encore anorexie, les pièges sont nombreux ! Il est donc recommandé de bénéficier d’un excellent équilibre psychologique avant de se lancer dans le domaine ! De même, attention à sélectionner avec sérieux vos collaborateurs.

11 – Conseiller en call-center


Le conseiller en call-center a pour mission de communiquer par téléphone avec des clients. Il peut répondre aux appels des clients comme être amené à en démarcher de nouveaux. Cet emploi demande donc d’excellentes capacités de communication, un goût prononcé pour les challenges et un grand sens du marketing. Le conseiller en call-center a l’avantage de ne jamais être vu physiquement, il doit donc uniquement soigner le ton de sa voix et faire attention à ses paroles. Son apparence physique n’a cependant aucune importance ! De même, les horaires de travail sont parfois flexibles, et certains conseillers en call-center travaillent même parfois de leur domicile.

LIRE :  Parfait Ayissi fou de rage sur le plateau de Vision 4!!!

Le métier de conseiller en call-center est accessible sans diplôme, et peut bénéficier d’une bonne rémunération, entre autres grâce aux nombreuses primes. En effet, les entreprises proposent généralement des commissions intéressantes à leurs employés pour chaque objectif atteint.

12 – Serveur dans un grand restaurant


Pour devenir serveur, pas besoin de diplôme ! Beaucoup de serveurs ont su faire leurs preuves directement sur le terrain. Si ce métier n’est pas toujours bien payé quand il est exercé au sein de petits commerces, il peut rapidement devenir intéressant dans des enseignes renommées. En effet, les serveurs des établissements de luxe bénéficient d’un salaire plus élevé.

Attention cependant, pour devenir serveur dans ce type d’entreprises, plusieurs qualités sont indispensables. Le serveur est généralement amené à travailler sous la pression. Il doit donc avoir une excellente gestion du stress et savoir parfaitement se maîtriser en toutes circonstances. De même, le serveur doit être dynamique et réactif, car il est très sollicité. En contact direct avec les clients, le métier de serveur implique également un grand sens de commerce et du service. Toujours à l’écoute, aimable et souriant, le serveur doit savoir fidéliser la clientèle !

À noter qu’en tant que serveur, il est également possible de toucher régulièrement des pourboires. Dans les établissements de grande renommée, ces derniers sont souvent élevés !

13 – Éboueur


Le métier d’éboueur souffre depuis longtemps d’une mauvaise réputation. En effet, les éboueurs travaillent souvent très tôt le matin, ou tard le soir, et ce, par tous les temps. Ils ont pour mission de ramasser les ordures, ce qui est effectivement peu attirant pour la majorité des gens.

Cependant, le métier d’éboueur est considéré, à tort, comme mal payé. Au contraire, les éboueurs, en raison des contraintes qu’impliquent leurs fonctions, bénéficient généralement d’un salaire intéressant ! Le salaire annuel moyen d’un éboueur avoisine 2300 euros par mois !

Pour devenir éboueur, il faudra cependant bénéficier d’une bonne capacité physique, et, bien entendu, ne pas avoir peur de se salir les mains.

14 – Videur en boîte de nuit VIP


Un videur en boîte de nuit a pour mission de sélectionner les personnes autorisées à entrer dans l’établissement. De même, il doit s’assurer du respect des règles des lieux, et veiller à ce qu’il n’y ait aucun dérapage. Vous l’aurez compris, être videur en boîte de nuit n’est pas de tout repos !

Souvent confronté à des individus alcoolisés, le videur doit affronter diverses altercations, parfois violentes. Il lui est donc nécessaire, non seulement de bénéficier d’une excellente condition physique, mais également d’une carrure relativement imposante. La pratique d’un sport de combat est également un plus ! Le videur doit aussi savoir faire preuve de fermeté naturelle et de maîtrise de soi en toutes circonstances. En effet, il représente avant tout l’enseigne pour laquelle il travaille !

Si vous cherchez un métier qui paye bien sans diplôme, celui de videur vous correspondra peut-être ! Bien sûr, un videur dans un établissement réputé bénéficiera d’une meilleure rémunération qu’en exerçant dans un établissement peu connu, ou discount.

15 – Recruteur de chauffeur Uber


C’est bien connu, Uber est un nouveau business, mais pas seulement pour les chauffeurs. Un stade au-dessus, il y a les recruteurs ! Ces derniers ont pour mission de trouver de nouveaux candidats répondant à tous les critères pour exercer efficacement sur la plateforme. Ces derniers, pas nécessairement diplômés, bénéficient d’un salaire intéressant.

Le recruteur de chauffeur Uber doit bénéficier d’un grand sens de l’analyse et être rigoureux. En effet, dénicher de nouvelles recrues nécessite de savoir vérifier qu’elles ont les capacités pour exercer, que ces dernières soient administratives ou psychologiques.

16 – Assistant commercial


L’assistant commercial est, en quelque sorte, un appui quotidien pour le commercial. Il s’occupe principalement des tâches administratives et fastidieuses pour l’entreprise telles que la comptabilité, la gestion des stocks ou encore le suivi des dossiers clients. Il peut aussi être amené ponctuellement à remplacer le commercial dans le magasin quand ce dernier doit s’absenter.

Si un Baccalauréat professionnel dans les domaines de la gestion et de l’administration est un plus, il est aussi possible d’exercer le métier d’assistant commercial sans diplôme. Beaucoup de professionnels ont su faire leurs preuves sur le terrain !

L’assistant commercial doit nécessairement être rigoureux, organisé et maîtriser les outils informatiques. Il doit également bénéficier de bonnes bases en mathématique.

17 – Chef de chantier


Le chef de chantier est celui qui organise les travaux et supervise l’ensemble des travailleurs. Il a donc un rôle à grande responsabilité, ce qui nécessite des qualités telles que la rigueur, et l’organisation. Il doit également bénéficier de bonnes capacités de communication et savoir se faire respect naturellement. Toujours sur le terrain, sa résistance physique doit être importante.

Le salaire d’un chef de chantier avoisine les 4000 euros mensuels. Ce métier est donc bien payé, et accessible sans diplôme ou presque. En effet, le chef de chantier est avant tout un ouvrier qui a gravi les échelons grâce à son expérience professionnelle. Ayant souvent commencé en tant que simple technicien, le chef de chantier a acquis ses connaissances sur le terrain !

18 – Vendeur dans un magasin de luxe


Le métier de vendeur est bien connu. En effet, dans le domaine, les postes sont nombreux. Qu’il s’agisse de petits emplois saisonniers pour les étudiants comme de contrats à durée indéterminée, le vendeur n’est jamais au chômage, ou presque ! Si grand nombre de vendeurs ne gagnent pas plus du SMIC, d’autres peuvent prétendre à des salaires beaucoup plus intéressants. En effet, en travaillant auprès d’enseignes de luxe, et en acquérant de l’expérience dans le domaine, le métier de vendeur peut permettre de gagner agréablement sa vie.

Cependant, rappelons tout de même qu’il n’est pas donné à tout le monde de se faire engager dans un commerce de grande renommée. En effet, il faudra bénéficier d’une présentation physique irréprochable, d’un sens du commerce aiguisé et d’une grande réactivité en toutes circonstances.

LIRE :  Covid-19 :Le President de la République ordonne la fermeture immédiate des Frontières

Le vendeur est amené à effectuer des tâches techniques telles que gérer les stocks, ranger les produits ou encaisser les clients, mais il a également une fonction d’accueil, de conseils et de représentation de la marque. Il doit donc savoir vendre ses articles tout en paraissant spontané et impartial. Cela nécessite bien sûr de savoir communiquer efficacement, mais également de connaître sur le bout des doigts les valeurs et les conceptions de la marque pour laquelle il travaille.

De même, le vendeur a pour mission de fidéliser la clientèle au travers une attitude aimable en toutes situations et il est amené à travailler dans un environnement parfois stressant. La maîtrise de soi et la résistance physique sont donc des compétences indispensables à l’emploi.

19 – Entrepreneur dans une activité digitale


L’avantage de l’entrepreneuriat, c’est qu’il ouvre beaucoup plus de portes que le salariat aux individus qui n’ont pas ou peu fait d’études. En devenant votre propre patron, vous n’êtes plus jugé à vos diplômes, mais aux résultats de votre travail. Les clients se moquent de savoir combien de formations vous avez suivies, mais veulent simplement que vous soyez efficace. Ainsi, entrepreneuriat valorise les compétences plus que la théorie emprunte des bancs universitaires.

De même, l’entrepreneuriat permet de ne pas se limiter à un salaire fixe, mais d’ouvrir tous les champs de possibilité en termes de rémunération. Vous êtes désormais non plus payé seulement au temps, mais surtout à l’aboutissement et à la qualité de votre œuvre. Qu’on se le dise, seul un entrepreneur peut devenir véritablement riche en partant de rien !

L’activité digitale est un secteur intéressant pour l’entrepreneur. Qu’il s’agisse d’exercer en tant que rédacteur, traducteur, correcteur, graphiste ou encore , nombreux sont les métiers du Web en plein essor. À l’heure des nouvelles technologies, ces derniers font fureur. Si vous avez du talent, n’hésitez plus, et lancez-vous à votre propre compte ; de belles surprises vous attendent !

20 – Entrepreneur dans le domaine du développement personnel


Toujours dans le cadre de l’entrepreneuriat, le développement personnel est lui aussi un domaine à succès. En effet, nous vivons dans une société occidentale de plus en plus orientée vers le bien-être et l’épanouissement. La psychologie humaine prend une place de plus en plus grande dans la vie individuelle et collective. En devenant spécialiste de ces sujets, vous pourrez aider de nombreuses personnes à améliorer leur vie tout en gagnant la vôtre !

Les coachs sont de plus en plus nombreux. Ils aident leurs clients à devenir de meilleures versions d’eux-mêmes au travers de multiples spécificités. Plusieurs autres disciplines alternatives se développent également telles que le magnétisme, l’hypnose, la sophrologie, la divination ou encore la voyance. Quelles que soient vos compétences, l’important dans ce type de métier est de développer un portefeuille clients. Il s’agit donc de se faire connaître, que ce soit au travers des outils de communication moderne comme du bouche-à-oreille.

21 – Comédien


Les acteurs lorsqu’ils développent une certaine notoriété, peuvent bénéficier de prestations extrêmement bien payées. Qu’il s’agisse de jouer dans des films, des pièces de théâtre, des courts-métrages, des publicités ou même des comédies musicales, les possibilités sont nombreuses.

Attention cependant, comme pour beaucoup d’autres métiers à succès, il faudra indéniablement savoir se démarquer des autres, et la concurrence est rude !

22 – Chef de police


Le terme « chef de police » vous paraît probablement impressionnant. Pourtant, c’est emploi accessible sans diplôme. En effet, pour se présenter au concours, aucun diplôme, si ce n’est un Baccalauréat n’est demandé. Par la suite, il s’agira simplement de monter en grade en acquérant de l’expérience et en témoignant de son savoir-faire sur le terrain.

Bien sûr, entrer dans la police n’est pas adapté à tout le monde. Il faut un bon équilibre psychologique, de la rigueur, du courage, de la réactivité et du sang-froid à toute épreuve.

23 – Porteur funéraire


Travailler dans les pompes funèbres est quelque chose qui fait peur au plus grand nombre. Effectivement, le métier est particulier ! Cependant, il est bien payé, et ne nécessite aucun diplôme pour y accéder. Le porteur funéraire a pour mission de transporter le cercueil d’un défunt et d’installer les articles funéraires. Il peut également le maître de cérémonie au cours des obsèques.

Ce métier nécessite un bon équilibre psychologique et une excellente condition physique face au port de charges lourdes qui est quotidien. De même, le porteur funéraire devra savoir faire preuve de retenue et de pudeur face à ses clients en deuil. Ainsi, il doit bénéficier de tact et de délicatesse.

24 – Directeur de construction


Les métiers de la construction sont accessibles sans ou avec peu de diplômes. Ils sont relativement bien payés et les débouchés sont nombreux.

Le directeur de construction atteint un grade supplémentaire. Il bénéficie donc d’une rémunération encore plus importante, à la hauteur de ses responsabilités. Seuls le talent et la motivation vous permettront de gravir les échelons au sein de ce secteur d’activité !

25 – Chanteur


Si vous savez pousser la chansonnette plus loin que sous la douche, ce métier est peut-être pour vous. Le chanteur gagne sa vie grâce à sa voix. Il peut produire ses propres albums, mais également gagner sa vie en chantant pour différentes structures et à l’occasion événements divers. En devenant connus dans leur domaine, certains chanteurs sont devenus riches.

Ulrich Nguena

Ulrich Nguena est un auteur et rédacteur spécialisé dans les chroniques sportives. Doté d'une maîtrise transversale des sujets d'actualité, il a, à son actif de nombreuses contributions dans la presse écrite, et les blogs sportifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

La maintenance de notre site repose sur des revenus issus des publicités saines. Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour visualiser notre contenu.
Enable Notifications    OK No thanks